Des airs de guimauve en Ohio

Columbus Crew SC - CF Montréal 2-1 – Match de championnat (phase classique) joué le 25/09/2021

Commenter
  • Whatsapp
  • Print
  • Email
COLUMBUS : Bush, Afful, Mensah, Williams, Valenzuela (70e Diaz), Nagbe, Hairston (82e Abdul-Salam), Etienne (82e Matan), Santos, Fraser (59e Zelarayan), Zardes (70e Berry)

MONTRÉAL : Pantemis, Waterman (80e Lappalainen), Camacho, Miller, Brault-Guillard, Wanyama, Piette (68e Ibrahim), Choinière (68e Bassong), Torres (68e Miljevic), Mihailovic, Quioto

ARBITRE : M. Saghafi

AVERTISSEMENTS : Williams, Etienne

LES BUTS : 44e Zardes (1-0), 63e Zardes (2-0), 90e Quioto (2-1)


En l’absence d’Hamdi, qui n’était pas dans le noyau, Samuel Piette était sans surprise titulaire aux côtés de Wanyama et de neuf des dix joueurs (il manque encore Struna) qui, en l’état actuel de l’effectif, seraient plus que probablement sur le terrain dès le coup d’envoi en cas de match capital.

Souvent catastrophique dans ses débuts de match cette saison, Columbus commençait une nouvelle fois au ralenti, avec en particulier de lamentables relances qui se résumaient souvent à rendre le ballon à un adversaire. Montréal n’en demandait pas mieux pour monter sa tente dans le camp adverse et faire circuler le ballon comme les scouts se passent la guimauve autour d’un feu de camp.

Sauf que le jeu posé montréalais avait des airs de guimauve, lui aussi, et autant les passes des défenseurs locaux étaient imprécises, autant leur mise en place sans ballon permettait à Bush de regarder ses anciens partenaires de loin sans être réellement menacé.

La première occasion fut même pour Columbus. À la suite d’un corner, Santos put envoyer un tir de loin, mal maîtrisé par Pantemis qui s’est racheté en le récupérant avant deux joueurs adverses à l’affût.

Il fallut un contre pour que Montréal se montre menaçant. Tout est parti d’un centre de la droite de Santos qui avait beaucoup de potentiel, mais à l’arrivée du ballon, Hairston et Nagbe se sont regardés et Wanyama le leur a subtilisé. Après avoir accéléré et effacé deux adversaires, il a lancé Quioto sur la gauche. Le Hondurien s’est dirigé vers le but et, malgré l’angle très fermé, a envoyé un tir que Bush a pu arrêter.

Columbus tentait de prendre un peu plus d’initiatives. On l’a vu notamment lorsque plusieurs tentatives consécutives ont été repoussées avant que le ballon n’arrive en dehors du rectangle d’où Fraser a envoyé une frappe flottante repoussée par Pantemis.

Mais ça ne dura pas bien longtemps et la suite de la première mi-temps ressembla à un mièvre duel de milieu de terrain. Le tir à distance écrasé de Mihailovic, sans problème pour Bush, sera la dernière tentative montréalaise avant le repos. Il restait alors 20 minutes…

Ce n’était guère mieux en face, même si on parvenait davantage à s’approcher du but. Comme quand un centre est passé juste au-dessus de la tête de Zardes, ou qu’un long ballon connut le même sort avec celle de Santos qui était parti pour se présenter seul face à Pantemis. Il fallait vraiment creuser profondément pour trouver des faits saillants à cette première mi-temps. Dans le même genre d’action, ajoutons la sortie de Pantemis dans les pieds de Zardes servi par Santos sur une combinaison de passes courtes.

Columbus a quand même pu trouver la faille, sur une reconversion rapide à une minute du repos. Lancé sur la gauche, Etienne a profité de l’espace devant lui pour s’y engouffrer et envoyer un centre sur lequel Zardes a parfaitement surgi et repris le ballon en plein vol pour faire 1-0.

Les joueurs locaux ont semblé vouloir poursuivre sur leur élan dès la reprise, avec une action potentiellement dangereuse devant le rectangle montréalais mais négociée de façon brouillonne : le ballon est quasiment arrivé par hasard à Hairston qui a pu envoyer un tir de loin bondissant mais sans problème pour Pantemis.

Mais les visiteurs montrèrent rapidement leur désir d’égaliser. En tentant aussi souvent leur chance en deux minutes qu’au cours des 45 premières. Une première fois quand, ne trouvant pas de solution alors que le ballon était dans le rectangle de Columbus, il a été glissé en retrait vers Piette qui s’offrait en solution et a envoyé un tir enroulé pas loin au-dessus. Une seconde après un débordement sur la gauche de Mihailovic suivi d’un centre au sol que Torres a repris dans les nuages.

Ce fut toutefois un feu de paille et le scénario de la première mi-temps revint rapidement sur le devant de la scène. Mais il ne fallut pas attendre aussi longtemps pour assister à un but local encore marqué en reconversion rapide.

Cette fois, tout commença par une passe un peu molle de Choinière dont profita Nagbe pour couper la trajectoire du ballon et le prolonger vers Zardes. Bénéficiant d’énormément d’espace devant lui plein axe, l’attaquant a profité du fait que tout le monde le regarde pour avancer et envoyer une frappe superbement placée dans la lucarne droite du but de Pantemis (2-0).

Tentant de renverser la vapeur, Wilfried Nancy a fait monter au jeu trois remplaçants de concert, et deux d’entre eux se sont illustrés dix minutes après le but pour la première occasion montréalaise après celui-ci : Bassong effectua un bel effort pour récupérer un ballon haut, ce qui profita à Miljevic qui tenta sa chance de loin et força Bush à s’envoler pour détourner le ballon en corner.

Mais ce fut tout. Columbus a ensuite regardé Montréal dominer stérilement ou, pour le dire moins poliment, ne rien faire avec le ballon. On est même passé près du troisième but quand un tir vicieux de Zelarayan a été repoussé difficilement (ce qui peut se comprendre vu sa trajectoire) par Pantemis.

On notait, pour la forme, un centre de Quioto prolongé de la tête par Bassong, un bon mètre à côté. Mais comme en première mi-temps, il fallait vraiment se montrer généreux pour trouver des faits saillants…

Et comme lors de celle-ci, un but tomba dans les tout derniers instants. Recevant le ballon au deuxième poteau, Lappalainen l’a placé sur le montant en question. Surpris par le rebond, les joueurs de Columbus ont hésité alors que Quioto, lui, ne tergiversait pas et réduisait l’écart (2-1).

L’honneur était sauf, Bush battu, mais Montréal ne méritait rien de mieux. Les titulaires laissés au repos en Coupe du Canada n’avançaient pas et, sans être flamboyant, Columbus a été efficace et pris trois points mérités tant sa défense a rarement été mise en danger.

Cette victoire dans ce qui pouvait s’apparenter à un match de la dernière chance permet à Columbus de revenir à trois points de Montréal, avec toutefois un duel de plus au compteur. Le détenteur de la Coupe MLS peut encore croire en ses chances de participer à la phase finale, même s’il est à une des places les moins enviables du peloton des prétendants.

Montréal, lui, reste au-dessus de la ligne rouge mais a perdu la bouffée d’air qu’il s’était donnée lors de son 6/6 de la semaine dernière. Le match de mercredi à domicile contre le leader du championnat, New England, dont l’attaque est un peu moins flamboyante ces derniers temps, va encore faire varier le niveau d’oxygène. Manquerait plus que Diane Dufresne pour chanter les hymnes nationaux.

Commenter
  • Whatsapp
  • Print
  • Email

Calendrier

Prochain match

Montréal - Philadelphie
Samedi 16 octobre, 13h00

Dernier match

Montréal - Atlanta2-1
Samedi 2 octobre, 19h00

► Calendrier complet

Classement MLS

JPts
  1. New England3169
  2. Seattle3058
  3. Kansas City2952
  4. Colorado3052
  5. Nashville3049
  6. Portland3046
  7. Orlando3046
  8. Philadelphie3046
  9. LA Galaxy3045
10. Minnesota3044
11. Vancouver3043
12. Atlanta3043
13. Salt Lake2942
14. MONTRÉAL3042
15. DC United3041
16. New York City3041
17. Los Angeles FC3040
18. New York2940
19. Columbus3038
20. San José3036
21. Miami3035
22. Chicago3131
23. Houston3130
24. Dallas3028
25. Austin3025
26. Toronto3025
27. Cincinnati3020
► Classements complets

En direct du forum

11h48 - Nouveau maillot, nouveau nom, nouveau logo par Pouchkine

10h12 - Equipe nationale féminine par penz

10h08 - Montréal - Philadelphie : samedi 16 octobre, 13h00 par Kleinjj

14/10 - Éliminatoires Coupe du monde 2022 (zone Concacaf) par gbagrami

12/10 - Montréal - Atlanta : l'Homme de la saison par Bxl Boy

11/10 - Montréal - New England : l'Homme de la saison par Bxl Boy

► Aller sur le forum

Sur Twitter

Écoutez Coup Franc

Buteurs

 Quioto
 Toye
 Torres
 Mihailovic
 Brault-Guillard
 Johnsen
 Choinière
 Wanyama
 Hamdi
 Ibrahim
 Tabla
 Struna
 Camacho
 Piette
 Lappalainen
 Miljevic
► Toutes les stats

L'homme de la saison

Après 29 matches

1. Mihailovic
2. Camacho
3. Wanyama
4. Miller
5. Brault-Guillard

► Détails

Quiz

La défaite 0-3 contre Kansas City en mai 2014 fut humiliante à plus d'un titre, mais particulièrement parce que...

  • un seul joueur de l'équipe adverse avait réussi à lui tout seul plus de bonnes passes que tous les montréalais réunis
  • Montréal a joué à 11 contre 9 pendant une heure et n'a pas cadré un seul tir
  • l'adversaire avait laissé 9 titulaires au repos et a passé presque tout le match dans le camp de l'IMFC
► Testez vos connaissances

Jouez avec nous

► Rejoignez la ligue ImpactSoccer.com