Montréal en fait voir de toutes les couleurs aux Mauves

Orlando City SC - CF Montréal 2-4 – Match de championnat (phase classique) joué le 15/09/2021

Commenter
  • Whatsapp
  • Print
  • Email
ORLANDO : Gallese, Ruan, Antonio Carlos, Jansson, Mas (79e Alvarado), Urso, Perea, Pereyra, Van der Water (40e Mueller, 46e Michel), Nani, Dike (71e Akindele)

MONTRÉAL : Pantemis, Waterman, Camacho, Miller, Brault-Guillard, Wanyama (69e Hamdi), Piette, Choinière (86e Bassong), Torres (69e Lappalainen), Mihailovic (86e Maciel), Quioto (79e Ibrahim)

ARBITRE : M. Vazquez

AVERTISSEMENTS : Wanyama, Waterman

EXCLUSION : 35e Nani (2j.), 83e Perea

LES BUTS : 18e Choinière (0-1), 37e Quioto (0-2), 40e Jansson (1-2), 63e Ruan (2-2), 73e Lappalainen (2-3), 80e Ibrahim (2-4)


Profitant d’un adversaire qui est longtemps passé à côté de son sujet avant de se retrouver à dix puis à neuf, Montréal a remporté trois points précieux à Orlando en s’y imposant 2-4. Il s’est cependant fait peur quand les Floridiens, déjà en infériorité numérique, ont remonté deux buts de retard, mais deux remplaçants à peine montés au jeu ont fait la différence.

Camacho de retour de suspension, Quioto apte à commencer dès le coup d’envoi et Piette préféré à Hamdi avaient été titularisés par Wilfried Nancy pour ce déplacement tout sauf évident en Floride.

Mais si Orlando entame souvent bien ses rencontres, Montréal ne l’a pas laissé faire et s’est même créé la première occasion : un centre de Brault-Guillard mal contrôlé par Jansson est arrivé dans les pieds de Mihailovic bien placé face au but mais qui a envoyé son tir hors-cadre.

Au quart d’heure, on sentait les visiteurs bien installés dans leur match et ils n’ont pas tardé à en recueillir les fruits. Sur le coin gauche du rectangle, Quioto a envoyé un centre parfaitement ajusté en direction de Choinière, oublié, qui d’un beau geste d’attaquant n’a laissé aucune chance à Gallese (0-1).

Les échanges semblaient certes équilibrés mais les occasions dangereuses, aussi rares soient-elles, étaient bien Montréalaises. Un tir de loin hors-cadre de Nani ou une reprise de la tête à côté d’Urso, qui a raté son geste parce qu’il était bien tenu, ne changeaient rien à l’affaire : Pantemis passait jusque-là une soirée tranquille.

Celle de Nani, elle, s’apprêtait à prendre fin. Après une perte de balle, il a commis la fameuse faute empêchant la reconversion offensive adverse, généralement assortie d’un carton jaune. Plus néfaste qu’utile, dans ce cas, puisque le Portugais avait déjà été averti et pouvait donc regagner la douche prématurément.

Un coup sur la tête pour les joueurs locaux, qui ont tendu la joue gauche après cette claque sur la joue droite puisqu’ils étaient distraits alors que leur adversaire avait rapidement remis le ballon en jeu. Ce dont Mihailovic tira parti pour lancer Quioto qui, d’un tir croisé, fit passer le marquoir à 0-2.

Mais Orlando ne comptait pas abandonner aussi facilement. Un coup franc donné avec un effet assez vicieux arrivait dans le rectangle et était dégagé sur Jansson qui a enchaîné un contrôle et une frappe esthétique placée hors de portée de Pantemis dans le petit filet (1-2).

Au retour des vestiaires, malgré leur infériorité numérique, les Mauves ont immédiatement cherché à dominer et à égaliser. Malgré cela, c’est encore Montréal qui est parvenu à créer la seule occasion dangereuse pendant un long moment. Lancé par une belle ouverture de Waterman sur la gauche, Quioto a poursuivi sa course vers le premier poteau : deux adversaires ont tenté de lui barrer la route, il a effacé Michel et tenté un tir croisé… un peu trop croisé.

Mais alors qu’on pensait que le temps jouait en faveur des visiteurs, qui avaient remis le pied sur le ballon, les Floridiens ont été récompensés de leur efforts. Lancé sur la gauche du rectangle, Michel a eu le dessus sur Waterman avant de glisser en retrait vers Mas. D’un tackle décidé, Brault-Guillard l’a dépossédé du ballon… qui a filé vers Ruan, sans pitié au moment d’égaliser (2-2).

On commençait à se demander quelle équipe jouait avec un homme de plus. Montréal a toutefois haussé le rythme après l’égalisation. Dans un premier temps, cela obligeait Dike puis Jansson à faire le ménage dans leur rectangle sur des situations chaudes lors de deux corners consécutifs.

Wilfried Nancy s’était rendu compte qu’il devait brasser la soupe, ce qu’il fit avec ses changements qui ont non seulement apporté de nouveaux visages sur le terrain mais aussi fait varier les positions. Et ça ne tarda pas à payer. Positionné sur la droite, Quioto envoya le ballon au premier poteau où, sur ce qui était peut-être sa première action, Lappalainen surgit pour rendre l’avantage à ses couleurs (2-3).

Après un but sur une distraction adverse et un autre par un remplaçant à peine monté… Montréal a enchaîné les deux. Alors qu’il venait d’arriver sur le terrain, Ibrahim prolongeait au fond des filets un corner envoyé par Mihailovic au premier poteau où deux joueurs locaux avaient décidé d’entamer une sieste (2-4).

Le ciel n’avait pas fini de tomber sur la tête d’Orlando puisque Perea était exclu après avoir retenu par l’épaule Ibrahim qui filait vers le but. L’occasion était-elle manifeste ? Plus tôt dans l’après-midi, un joueur du PSG (Paredes) avait commis la même et avait pu rester sur le terrain, mais M. Vazquez n’était pas de cet avis. Orlando pouvait continuer à 9 contre 11.

Montréal héritait du même coup d’un coup franc bien placé : le tir sortant plein d’effet de Mihailovic a fini juste à côté du poteau opposé.

Ça passait encore plus près trois minutes plus tard quand, après un beau une-deux avec Piette, Hamdi élimina un adversaire d’un crochet avant de tirer sur le poteau.

Montréal passait encore proche du cinquième but quand, sur un contre, Hamdi, légèrement décalé sur la droite, lançait Lappalainen, sur sa gauche : après avoir contrôlé le ballon, l’international finlandais a vu Jansson le priver d’un doublé au prix d’un superbe retour.

Finalement, les hommes de Wilfried se contenteront de quatre buts mais, surtout, de trois points acquis sur un terrain où il est très difficile de s’imposer. Alors que ce se resserre autour de la ligne rouge, ils sont plus que les bienvenus ! À confirmer dès dimanche, à domicile contre Chicago.

Commenter
  • Whatsapp
  • Print
  • Email

Calendrier

Prochain match

Toronto - Montréal
Samedi 23 octobre, 19h30

Dernier match

Orlando - Montréal1-1
Mercredi 20 octobre, 19h30

► Calendrier complet

Classement MLS

JPts
  1. New England3169
  2. Seattle3058
  3. Kansas City2952
  4. Colorado3052
  5. Nashville3049
  6. Portland3046
  7. Orlando3046
  8. Philadelphie3046
  9. LA Galaxy3045
10. Minnesota3044
11. Vancouver3043
12. Atlanta3043
13. Salt Lake2942
14. MONTRÉAL3042
15. DC United3041
16. New York City3041
17. Los Angeles FC3040
18. New York2940
19. Columbus3038
20. San José3036
21. Miami3035
22. Chicago3131
23. Houston3130
24. Dallas3028
25. Austin3025
26. Toronto3025
27. Cincinnati3020
► Classements complets

En direct du forum

15h39 - Toronto - Montréal : samedi 23 octobre, 19h30 par fafane

10h52 - Toronto - Montréal : l'Homme de la saison par Bxl Boy

10h49 - Montréal - Philadelphie : l'Homme de la saison par Bxl Boy

8h41 - Nouveau maillot, nouveau nom, nouveau logo par koulifoufou

21/10 - Equipe nationale féminine par penz

21/10 - Orlando - Montréal : l'Homme de la saison par Kleinjj

17/10 - Montréal - Philadelphie : samedi 16 octobre, 13h00 par Kleinjj

► Aller sur le forum

Sur Twitter

Écoutez Coup Franc

Buteurs

 Quioto
 Toye
 Torres
 Mihailovic
 Brault-Guillard
 Johnsen
 Choinière
 Wanyama
 Hamdi
 Ibrahim
 Tabla
 Struna
 Camacho
 Piette
 Lappalainen
 Miljevic
► Toutes les stats

L'homme de la saison

Après 29 matches

1. Mihailovic
2. Camacho
3. Wanyama
4. Miller
5. Brault-Guillard

► Détails

Quiz

Quel est le vrai nom de Zé Roberto, qui a joué au club de 2002 à 2007 ?

  • Roberto Gomes
  • Jose-Luis Roberto
  • Jose Gomes-Santana
► Testez vos connaissances

Jouez avec nous

► Rejoignez la ligue ImpactSoccer.com