Rentrée réussie

Impact Montréal - Vancouver Whitecaps FC 2-0 – Match de championnat (phase classique) joué le 25/08/2020

 Impact de Montréal

MONTRÉAL : Diop, Brault-Guillard, Camacho, Binks, Raitala, Wanyama, Piette, Maciel, Taïder (55e Urruti), Lappalainen (67e Okwonkwo), Quioto (79e Jackson-Hamel)

VANCOUVER : Hasal, Rose, Veselinovic (46e Nerwinski), Cornelius, Dajome (66e Reyna), Metcalfe (46e Owusu), Teibert, Baldisimo (62e Raposo), Adnan, Milinkovic (76e Ricketts), Cavallini

ARBITRE : M. Fischer

AVERTISSEMENTS : Jackson-Hamel, Cornelius

LES BUTS : 18e Quioto (1-0), 40e Lappalainen (2-0)


Montréal a réussi son énième rentrée de la saison en disposant facilement de Vancouver 2-0, grâce à des buts de Quioto et Lappalainen et une première mi-temps où son flanc gauche s’est délecté des faiblesses du côté droit de son adversaire.

Thierry Henry nous a encore réservé une composition d’équipe pour le moins inattendue et qui pouvait déboucher sur différentes dispositions. Avec, entre autres, le quatuor Wanyama, Piette, Maciel, Taïder ensemble sur le terrain. Tout comme Quioto et Lappalainen. Soit tous des joueurs présentés, souvent, comme des concurrents.

On s’est finalement retrouvé dans un premier temps avec une mise en place particulière et quelque peu déséquilibrée (dans le sens physique du terme, sans rien de péjoratif). Quioto était l’homme le plus avancé, tantôt à droite, tantôt plus axial. Non loin de lui, Lappalainen monopolisait l’aile gauche. Quand les deux hommes étaient très écartés, Taïder venait occuper l’espace dans l’axe. Sinon, il se portait en soutien du Finlandais. Devant la défense à quatre, plus traditionnelle (quoique Brault-Guillard y était très offensif), Wanyama se chargeait de la récupération, Maciel (un peu plus à gauche) et Piette (à droite, d’abord un peu plus avancé) ayant un rôle tant offensif que défensif.

Le début de rencontre a été assez poussif. Ce qui n’a rien d’étonnant : d’un côté, une équipe qui retrouvait le terrain après une longue pause (et presque toutes les équipes de MLS ont eu du mal à se mettre en jambes lors de leur premier match post-tournoi MLS is Back), de l’autres des visiteurs à leur troisième rendez-vous en une semaine à des milliers de kilomètres de chez eux et, avec, il faut l’admettre, un manque de qualité sur le terrain.

La première occasion est tombée après 10 minutes : une circulation de balle intéressante, d’abord côté gauche, ensuite sur la droite, s’est terminée par un tir de loin de Wanyama qui a fini sur le toit du but.

La disposition de début de match a fait que pendant 20 minutes, le jeu a clairement penché côté gauche. Une très bonne chose pour Montréal tant le flanc droit de Vancouver (tant offensivement que défensivement) est faible depuis le début de saison. En ce sens, le “déséquilibre” constaté durant ce premier quart de la rencontre était plutôt une bonne chose.

Et cela a d’ailleurs payé. Taïder est allé se positionner sur le flanc gauche, Lappalainen, qui avait pris la position de son coéquipier, l’a très bien lancé sur l’aile : ne faisant face à aucune opposition, l’Algérien a eu tout le temps de centrer. Non seulement il nous gratifia d’un beau geste de l’extérieur du pied, mais son exécution fut en outre excellente, arrivant à Quioto qui, après avoir facilement échappé au marquage, a repris le ballon pour faire 1-0 de la tête.

On ne sait pas trop pourquoi, mais quelques minutes plus tard, Lappalainen et Quioto ont changé de côté. Sans succès. Plus tard dans la mi-temps, Thierry Henry a non seulement renvoyé le Finlandais à gauche, mais il a aussi rééquilibré sa disposition : Taïder en faux 9 ou en soutien des deux avants, Quioto restant bien davantage à droite. Et la symétrie était devenue totale entre les positions de Maciel et Piette.

On ne peut pas réellement parler de flottement durant ce laps de temps car en face, le plan était, comment dire, nébuleux, pour rester gentil. Vancouver ne défendait pas, n’attaquait pas, et son milieu de terrain était incroyablement faible. C’est pourtant à ce moment qu’il s’est créé sa meilleure occasion : un coup franc bien placé était bien brossé par Baldisimo et a échoué à quelques centimètres de la lucarne du but de Diop.

Il était toutefois écrit que ça devrait passer par le flanc gauche - en fait, à travers le flanc droit adverse. Tout a commencé dans l’axe, où Diop a étalé la qualité de son jeu au pied, puis d’où Maciel nous a régalés d’une belle ouverture d’un tiers de terrain vers Lappalainen sur la gauche. Ce dernier est rentré dans le jeu puis a battu Hasal d’un tir croisé (2-0).

Vancouver n’avait plus bien le choix et devait se montrer plus offensif au retour des vestiaires. C’est ce qu’on a vu, même si ce fut très loin d’être folichon. Malgré tout, une sortie à une main pour le moins hasardeuse de Diop a causé une grosse frayeur heureusement sans conséquence.

Quoique… L’Impact ne parvenait pas à se dégager et moins de deux minutes plus tard, Cornelius joua un ballon dans le rectangle local avec le pied levé bien haut et, en baissant la jambe… tomba en heurtant celle de Brault-Guillard. Ce qui, pour l’arbitre, valait un penalty ! Mais Cavallini envoya un tir encore plus mou que son équipe et Diop, qui avait choisi le bon côté, a même eu le temps de s’emparer le ballon.

Ça a mis fin aux bonnes intentions de Vancouver. Avec le bal des changements, le match est encore devenu plus décousu. Mais comme en première mi-temps, il n’y avait à nouveau quasiment plus qu’une seule équipe sur le terrain. Les occasions ont dès lors été montréalaises.

La première suite à un beau débordement de Quioto sur la droite : après être rentré dans le jeu, il a envoyé un dangereux centre au cordeau dans le petit rectangle, où Urruti se dirigeait avant de ralentir sa course et de ne finalement pas arriver au ballon. L’Argentin eut la chance de se reprendre trois minutes plus tard : quasiment à bout portant sur un beau centre de Brault-Guillard, il envoya toutefois sa reprise à côté.

Ce fut ensuite au tour de Piette d’envoyer un beau ballon aérien au cœur du rectangle, où Lappalainen surgit de son flanc gauche comme un diable de sa boîte : mais la passe était longue, Hasal pas loin devant lui et le contrôle approximatif, cocktail permettant au gardien de s’emparer aisément du ballon.

Le jeune portier visiteur s’est davantage illustré peu après d’un arrêt bien maîtrisé sur une frappe croisée d’Okwonkwo, à peine monté au jeu et dont le geste du côté droit du rectangle était plutôt bien exécuté.

Après une absence totale d’occasions pendant 20 minutes, la fin de rencontre fut une histoire de reprises de la tête. La première, sur un centre de Brault-Guillard, était signée Jackson-Hamel : elle échoua sur le toit du but même si l’attaquant avait sauté au bon moment pour prendre le dessus sur le défenseur qui le surveillait. La seconde fut le dernier sursaut de Vancouver : Reyna l’envoya dans les nuages en reprenant un centre d’Adnan.

Il était temps que l’arbitre siffle la fin, après 45 minutes poussives de part et d’autre. Montréal a certaines circonstances atténuantes, et peut quoi qu’il en soit considérer sa remise en jambes comme réussie. Vancouver peut définitivement ranger aux oubliettes une finale de Coupe du Canada. L’IMFC parviendra-t-il à en priver Toronto ? Début de réponse vendredi, face à un adversaire autrement plus coriace que les ô combien faibles visiteurs du jour.

Calendrier

Prochain match

Montréal - Nashville
Mardi 27 octobre, 19h00

Dernier match

New York City - Montréal3-1
Samedi 24 octobre, 19h30

► Calendrier complet

Classement MLS

JPts
  1. Philadelphie2041
  2. Toronto2041
  3. Columbus1935
  4. Kansas City1933
  5. Portland1932
  6. Seattle1832
  7. Orlando1932
  8. New York City2030
  9. New England2029
10. Minnesota1827
11. New York2026
12. Los Angeles FC1825
13. Dallas1825
14. Nashville1925
15. Vancouver2024
16. San José2024
17. MONTRÉAL2023
18. Salt Lake1922
19. Miami2021
20. Chicago1921
21. Houston2021
22. Colorado1419
23. Atlanta2019
24. LA Galaxy1718
25. DC United2018
26. Cincinnati2016
► Classements complets

En direct du forum

17h35 - New York City - Montréal : samedi 24 octobre, 19h30 par penz

13h57 - New York City - Montréal : l'homme de la saison par imfc132

9h37 - Victor Wanyama par Pouchkine

23/10 - Blessures 2020 par imfc132

21/10 - Montréal - New England : l'Homme de la saison par Bxl Boy

20/10 - Émission Coup Franc : saison 2020 par Daniel

► Aller sur le forum

Sur Twitter

Écoutez Coup Franc

Buteurs

 Quioto
 Urruti
 Taïder
 Lappalainen
 Krkic
 Sejdic
 Okwonkwo
 Tabla
 Camacho
 Wanyama
 Piette
► Toutes les stats

L'homme de la saison

Après 22 matches

1. Quioto
2. Brault-Guillard
3. Diop
4. Piette
5. Wanyama

► Détails

Quiz

Qui sont les deux joueurs à avoir marqué dans toutes les compétitions officielles en 2008 ?

  • Roberto Brown et Tony Donatelli
  • Roberto Brown et Joey Gjertsen
  • Roberto Brown et Stefano Pesoli
► Testez vos connaissances

Jouez avec nous

► Rejoignez la ligue ImpactSoccer.com