Service minimum pour Toronto

Toronto FC - Impact Montréal 1-0 – Match de championnat (phase classique) joué le 15/10/2017

TORONTO : Bono, Zavaleta (70e Osorio), Moor, Mavinga, Morrow, Hasler (74e Beitashour), Bradley, Delgado, Vazquez, Altidore (86e Cheyrou), Giovinco

MONTRÉAL : Crépeau, Camara, Ciman, Cabrera, Francis, Piette, Bernardello (71e Bernier), Dzemaili, Romero, Tabla (61e Salazar), Mancosu (78e Oduro)

ARBITRE : M. Unkel

AVERTISSEMENTS : Camara, Bradley, Dzemaili, Crépeau, Cabrera, Cheyrou

LE BUT : 16e Altidore (1-0)


D’un côté des tirs sur le poteau pour les deux équipes, un penalty raté, pas mal d’occasions pour l’Impact et de nombreux cartons jaunes, de l’autre, un match qui a par moments manqué d’animation, et au bout du compte une victoire 1-0 de Toronto qui s’est contenté du service minimal face à un adversaire qui n’a pas démérité.

Maintenant que l’élimination est officielle, Mauro Biello en profite pour faire tourner son effectif. Ainsi, Crépeau, Francis, Bernardello, Romero et Tabla étaient titularisés, alors que Bush et Bernier, entre autres, étaient sur le banc. À Toronto, les gros canons étaient de sortie, avec la volonté de fêter le Supporters Shield remis avant le coup d’envoi, de venger la défaite 3-5 d’il y a trois semaines et de finir la saison régulière en battant des records.

Ce sont toutefois les visiteurs qui ont créé le premier danger du jour : côté droit, Dzemaili a envoyé un centre au sol vicieux mal négocié par Bono qui, après une sortie difficile, a repoussé le ballon droit devant lui où Romero a pu envoyer un tir, dévié.

Toronto a pourtant rapidement pris les choses en mains. Et la première frayeur montréalaise fut déjà énorme : une confusion défensive a permis d’isoler Delgado plein axe à 20 mètres du but. Son tir puissant a été repoussé par le cadre du but !

Mais dominant ou non, Toronto a souvent une mise en route lente, et la possibilité de but suivante fut à nouveau montréalaise : profitant d’un dégagement maladroit d’Altidore, Romero a pu tirer de loin. À côté.

Mais une fois le quart d’heure passé, l’équipe locale a trouvé sa vitesse de croisière. Et ça s’est immédiatement matérialisé par un but ! Une combinaison rapide de courtes passes dans l’axe a transité par Bradley puis Delgado dont le service a permis à Altidore de se retrouver seul devant Crépeau, à qui il n’a laissé aucune chance (1-0).

Montréal ne se montrait pas abattu par cette ouverture du score. Par deux fois dans les minutes suivantes, il est passé tout près de l’égalisation. D’abord après un très gros effort de Camara pour s’infiltrer dans l’axe jusqu’au rectangle avant de donner devant lui à Dzemaili qui a cherché à glisser le ballon au premier poteau pour Mancosu, tenu de près par Zavaleta qui a réussi à détourner le ballon en corner.

La possibilité fut encore bien plus grande dans les instants qui ont suivi. Profitant d’un long ballon très mal négocié par Moor, Mancosu s’est retrouvé seul face à Bono avant… de lamentablement lui tirer dessus.

On jouait depuis 20 minutes et, jusqu’à la dernière minute de la première mi-temps, l’animation ne se résuma plus que dans quelques duels intenses. On notera bien un tir loin à côté de Bernardello, surtout pour les instants précédents qui furent le meilleur moment montréalais dans le camp adverse. On vit aussi quelques dégagements importants de Ciman et quelques situations chaudes dans le rectangle de l’Impact sur phase arrêtée.

Toute l’action avait sûrement été mise de côté pour les derniers instants… qui furent complètement fous ! Tout a commencé avec un puissant tir de loin de Bernardello, cadré et pas très bien repoussé par Bono. Mancosu avait suivi, mais sur ce coup, le gardien local sortit un réflexe salvateur.

On venait de rentrer dans les arrêts de jeu que Giovinco effaçait Cabrera avant d’envoyer un tir du gauche bien repoussé par Crépeau. Mais Toronto revenait rapidement à la charge. Sur la gauche du rectangle, Giovinco a une fois de plus effacé Cabrera qui a réussi à se relever rapidement avant de… tendre la jambe et faucher l’Italien ! Un penalty indiscutable… et source d’animation.

Le format de poche allait se faire justice lui-même. Mais il fut déconcentré par Crépeau, sorti trois heures trop tôt, et tira sur le poteau. Logiquement, l’arbitre offrit une deuxième chance au tireur – et, sévèrement, punit le gardien d’un carton jaune. Cette fois, rien de litigieux… mais pas de but non plus, puisque Giovinco tira sur l’extérieur du même poteau !

Si le score à la mi-temps reflétait bien la physionomie des débats (deux buts d’écart, c’eut été trop sévère), la plupart des occasions avaient quand même été montréalaises et les visiteurs étaient toujours bien dans le match. Ça se vit dès la reprise, où ils poussèrent pour égaliser face à un adversaire qui, il faut le dire, avait décidé d’attendre derrière.

Alors, il fallait trouver des idées. Et là, comme toujours, l’Impact en manquait cruellement. Ce qui n’empêchait pas des tentatives sorties de nulle part. Et celle de Cabrera fut pour le moins surprenante… et malchanceuse puisque, semblant se diriger vers le fond des filets, elle fut repoussée par le poteau gauche du poteau de Bono avant de longer la ligne et de frapper le montant opposé ! Désorienté dans un premier temps, le gardien local retrouva ses esprits juste au moment où Mancosu, seul devant lui, vit le ballon lui arriver dans les pieds mais, une fois de plus, ne put pas avoir le dernier mot.

Toronto s’est dit l’espace de quelques minutes que son avance était un peu maigre… et a donc cherché à la doubler. Après être passé par la droite, Hasler est entré dans le rectangle avant de donner à Giovinco en bonne position mais qui a voulu en faire trop et a perdu le ballon. Autre action sur la droite ensuite, mais construction différente : le ballon a transité par Altidore qui a servi Giovinco seul au point de penalty, mais la vedette locale a incompréhensiblement tiré au-dessus.

Ce ballon ne voulait pas rentrer, et Toronto a décidé de recommencer à attendre son adversaire pour éviter de s’exposer aux contre-attaques – il avait probablement retenu la leçon de la confrontation précédente… Mais l’Impact se montrait quand même dangereux. D’abord quand un centre de Salazar était repris d’une bonne volée par Mancosu, dont les rêves furent une nouvelle fois anéantis par Bono, à la bonne place. Ensuite quand Francis, après avoir effacé un adversaire, rentra dans le rectangle avant d’envoyer un tir obligeant Bono à effectuer une nouvelle intervention.

Comme celle de la première mi-temps, la seconde moitié de la deuxième période fut bien moins animée. Et cette fois, pas de folie furieuse dans les derniers instants. Ainsi, on se contenta d’un coup franc bondissant de Dzemaili passant devant tout le monde avant d’échouer juste à l’extérieur du poteau gauche de Bono, et d’une frappe à distance de Giovinco sur laquelle Crépeau écarta le danger.

Autre point expliquant cette fin de match pauvre en occasion, le fait que Toronto a quand même très bien défendu. Par moments, on aurait dit que l’équipe locale avait décidé de réaliser un entraînement grandeur nature pour des situations spécifiques. Montréal, lui, n’a pas à rougir de sa prestation de la soirée mais voit une autre défaite s’ajouter à la liste d’une fin de saison on ne peut plus pénible.

Calendrier

Prochain match

Non communiqué

Dernier match

Montréal - New England2-3
Dimanche 22 octobre, 16h00

► Calendrier complet

Classement MLS

JPts
  1. Toronto3469
  2. New York City3457
  3. Chicago3455
  4. Atlanta3455
  5. Columbus3454
  6. Portland3453
  7. Seattle3453
  8. Vancouver3452
  9. New York3450
10. Houston3450
11. Kansas City3449
12. San José3446
13. Dallas3446
14. New England3445
15. Salt Lake3445
16. Philadelphie3442
17. MONTRÉAL3439
18. Orlando3439
19. Minnesota3436
20. Colorado3433
21. DC United3432
22. LA Galaxy3432
► Classements complets

En direct du forum

21h57 - Liste des anciens de l'Impact par Citlec

16h46 - Quel avenir pour Mauro Biello ? par Bxl Boy

23h56 - Rémi Garde, nouvel entraineur pour 2018 par PC_Pal68

20/11 - Ligue des Champions UEFA 2017-18 par Pouchkine

20/11 - Transferts 2018 : besoins, rumeurs, arrivées et départs par Pouchkine

20/11 - Éliminatoires Mondial 2018 par Pouchkine

► Aller sur le forum

Sur Twitter

Nouvelles de la MLS

Buteurs

 Piatti19 
 Jackson-Hamel10 
 Dzemaili
 Mancosu
 Salazar
 Tabla
 Donadel
 Bernier
 Duvall
 Fisher
 Oduro
 Oyongo Bitolo
 Choinière
► Toutes les stats

L'homme de la saison

Après 38 matches

1. Piatti
2. Bernier
3. Ciman
4. Bush
5. Duvall

► Détails

Quiz

Quel est le point commun entre les saisons 1995 et 2005, lors desquelles l'Impact défendait son titre de champion ?

  • Il n'a pas confirmé son rang et a chaque fois disputé un piètre championnat
  • Il a bouclé la phase régulière en tête du classement général mais n'est ensuite pas parvenu à atteindre la finale
  • Il s'est fait prendre ses meilleurs joueurs par des équipes riches durant l'entre-saison
► Testez vos connaissances

Jouez avec nous

► Rejoignez la ligue ImpactSoccer.com