Entre progrès et déception

Cary - Impact Montréal 2-1 – Match de championnat (phase classique) joué le 16/04/2011

CARY : Knighton, McKenney, Low, Rusin, Krause, Franks, Farber (87e Elenio), Watson, Zimmerman, Campos (77e Glass), Barbara (79e Russell)

MONTRÉAL : Gaudette, Billy, Pizzolitto, Hatchi, Tsiskaridze, Gatti (71e Ribeiro), Lowery (85e Testo), Kreamalmeyer, Ech Chergui (68e Le Gall), Mayard, Gerba

ARBITRE : M. Gorak

AVERTISSEMENT : Gerba

LES BUTS : 11e Hatchi (0-1), 22e Barbara (1-1), 35e Campos (2-1)


Zéro sur six... Après avoir parlé des 7 saisons consécutives sans victoire au premier match, voilà une deuxième raison de fouiller dans les stats : la dernière fois que l'Impact avait perdu deux fois de suite remonte à 2002. En réalité, on devrait même dire 2001 car à l'époque, les partages étaient interdits après 90 minutes et une des deux défaites avait été subie après prolongation. En 2001 en revanche, l'Impact avait commencé par quatre défaites de suite (!) en temps réglementaire. Disons que pour faire une comparaison positive, 2001 marquait la fin d'une ère et 2002 le début d'un renouveau, tout comme la MLS le sera l'an prochain.

Pour le reste, il n'y a probablement aucun point commun, mais j'aurais dû être là pour pouvoir vous en parler et à cette époque, je savais à peine que le club existait. C'est dire si une telle double contre-performance remonte à loin...

Et pourtant, après ce match à Cary, je me sens entre espoir et déception. Car si le résultat est évidemment loin des attentes, la manière, elle, était en net progrès par rapport à la rencontre à Tampa Bay.

Certes, l'équipe locale s'est créé la première occasion, grâce à un effort personnel de Watson côté gauche qui a envoyé son tir au-dessus. Mais à partir de là, Montréal a pris la direction des opérations. Lowery, plutôt inspiré en début de match face à ses anciennes couleurs, orchestrait la première occasion en lançant Mayard de belle manière. Avec trois défenseurs à ses trousses et Knighton en face de lui, il ne put que forcer un corner.

Ce n'était pas bien grave puisque le corner en question devait mener au premier but officiel montréalais en 2011. Botté par Kreamalmeyer, il se rendit de l'autre côté du rectangle, d'où Tsiskaridze tenta sa chance d'une reprise croisée. Sur la trajectoire du ballon, Hatchi le prolongea au fond des filets (0-1).

Un excellent début pour l'arrière central français qui avait donc ses papiers en ordre. Il en allait de même pour Ech Chergui, titularisé au poste de milieu gauche alors que Mayard jouait en soutien de Gerba. Camara, blessé, avait disparu de l'équipe dont la victime principale du fiasco de la semaine précédente se nommait Ribeiro, relégué sur le banc. Pour le reste, on avait les mêmes hommes sur le terrain, notamment le duo Lowery - Gatti côte à côte devant la défense. Il fut plus visible qu'à Tampa et c'est d'ailleurs dans ces moments que Montréal se montra à son meilleur.

Kreamalmeyer (d'une reprise de la tête trop enlevée suite à un centre d'Ech Chergui) et Ech Chergui (d'un tir non cadré suite à une passe en retrait de Kreamalmeyer qui avait bien débordé) eurent deux occasions intéressantes de doubler l'avance d'une équipe montréalaise qui se montrait à son affaire. Ça n'avait pas empêché Zimmerman d'envoyer un tir bien placé dans le coin, obligeant Gaudette à sortir un premier très bel arrêt.

L'égalisation tomba aussi suite à un corner : repris de la tête par Rusin, il fut dans un premier temps repoussé par Ech Chergui à même la ligne. S'ensuivit un cafouillage dans le rectangle dont profita Barbara pour faire 1-1 d'en envoi dévié qui prit Gaudette à contre-pied.

Ce but eut le don de faire entrer les joueurs locaux dans le match et dès lors, les échanges s'équilibrèrent petit à petit. À la demi-heure, Cary prit un (très) léger ascendant dans le jeu, mais il lui suffit de 5 minutes pour le prendre aussi au marquoir. Une très belle passe en profondeur de Watson permit à Campos de surprendre toute la défense de l'Impact et de se retrouver seul face à Gaudette qu'il battit d'une petite pichenette (2-1). Ce n'était vraiment pas mérité sur l'ensemble de la partie.

L'addition aurait pu être plus lourde après une floche monumentale de Pizzolitto qui permit à Zimmerman de partir seul au but. Un beau retour d'Hatchi combiné à une sortie de Gaudette qui avait bien réduit l'angle permit de sauver les meubles et de ne concéder qu'un corner.

Malgré un mouvement intéressant impliquant Kreamalmeyer, Gerba et Mayard ponctué d'un tir à côté d'Ech Chergui, Cary avait confirmé ses progrès au fil des minutes. Il n'empêche qu'à la pause, l'égalité eut été le score le plus logique.

Après le repos, l'Impact se devait de se montrer entreprenant et il n'y est que trop rarement arrivé. C'est ce qui explique pourquoi il n'a pu revenir au score, et il ne peut s'en prendre qu'à lui-même. Il dut attendre l'heure de jeu pour se montrer un tantinet dangereux, sur une reprise de la tête hors-cadre d'Ech Chergui (plutôt actif pour ses débuts) suite à un coup franc de Tsiskaridze.

Quelques minutes plus tôt, Gaudette avait encore dû sortir pour sauver sa défense, battue par un long ballon qui avait isolé Watson derrière elle. À 20 minutes du terme, un coup franc vite joué vers Barbara se ponctua d'un scénario similaire, le portier montréalais sauvant encore ses couleurs. Et ce fut ensuite au tour de Tsiskaridze d'effectuer un beau retour pour empêcher Watson, lancé plein axe par Barbara, de punir une défense parfois aux abois.

Knighton, lui, s'est contenté de se coucher facilement sur un tir de loin de Ribeiro. Gerba, visible en première mi-temps, a été mis complètement sous l'éteignoir par Rusin au cours des 45 minutes suivantes. Il a quand même hérité de deux occasions. Sur la première, suite à un relais rapide de Mayard, son tir de loin échoua à côté. Sur la seconde, dans les arrêts de jeu, il reçut un coup franc de Tsiskaridze directement sur le crâne mais envoya le ballon dans le mauvais sens...

Entre temps, une nouvelle erreur de Pizzolitto, décidément peu à son affaire durant la soirée, avait permis à Zimmerman de partir seul. Le tir du joueur local finit au-dessus, ce qui eut au moins le mérite de faire durer le suspense jusqu'au bout. Malheureusement, l'Impact ne fut jamais capable de changer le cours d'un match qu'il avait pourtant bien commencé.

Après deux journées (eh oui, à la fin du week-end tout le monde aura joué le même nombre de matches !), l'Impact sera bon dernier à égalité parfaite avec Atlanta. C'est donc dans cette position peu enviable qu'il effectuera ses débuts à domicile samedi prochain contre Tampa Bay. L'équipe, dont on connaît le potentiel, doit maintenant le montrer. Les Flordiens ont aussi de la qualité dans leurs rangs. Le match promet d'être intéressant. Alors, le mot d'ordre est clair : tous au stade samedi prochain !

Calendrier

Prochain match

Montréal - Salt Lake
Samedi 19 août, 19h30

Dernier match

Montréal - Chicago3-0
Mercredi 16 août, 19h30

► Calendrier complet

Classement MLS

JPts
  1. Toronto2447
  2. New York City2443
  3. Chicago2441
  4. New York2338
  5. Houston2437
  6. Seattle2437
  7. Kansas City2437
  8. Columbus2535
  9. Atlanta2235
10. Dallas2235
11. Portland2534
12. MONTRÉAL2333
13. San José2432
14. Vancouver2231
15. Orlando2430
16. New England2329
17. Philadelphie2429
18. Salt Lake2529
19. LA Galaxy2323
20. Minnesota2322
21. Colorado2222
22. DC United2419
► Classements complets

En direct du forum

16h51 - MLS - saison 2017 par flying_dutchman

4h38 - Foot-business (le sujet économique) par Phil7777

4h01 - Montréal - Chicago : l'homme de la saison par Vicenç

3h48 - Montréal - Salt Lake : samedi 19 août, 19h30 par Vicenç

1h35 - Piatti par grandbleu

23h45 - questions par ATN_LR

18/8 - Déplacement 12 août Philadelphie par gbagrami

18/8 - Liste des anciens de l'Impact par Mr.Stats

17/8 - Montréal - Chicago : mercredi 16 août, 19h30 par Napule

16/8 - CDM 2026 : candidature canadienne? par condor

► Aller sur le forum

Sur Twitter

Nouvelles de la MLS

Buteurs

 Piatti14 
 Jackson-Hamel
 Dzemaili
 Mancosu
 Tabla
 Salazar
 Duvall
 Choinière
 Donadel
 Oduro
 Fisher
 Oyongo Bitolo
► Toutes les stats

L'homme de la saison

Après 25 matches

1. Piatti
2. Bernier
3. Fisher
4. Ciman
5. Tabla

► Détails

Quiz

La deuxième saison de l'Impact en MLS a été marquée par un scénario particulier : lequel ?

  • Un départ catastrophique puis une remontée spectaculaire en fin de saison
  • Un départ difficile, une remontée en tête du classement à la mi-saison puis un effondrement dans les dernières semaines
  • Des débuts en fanfare mais une fin de saison très difficile, avec une qualification pour la phase finale obtenue in extremis
► Testez vos connaissances

Jouez avec nous

► Rejoignez la ligue ImpactSoccer.com