Josef crucifie Montréal

CF Montréal - Atlanta United 2-2 – Match de championnat (phase classique) joué le 04/08/2021

 Atlanta United
Commenter
  • Whatsapp
  • Print
  • Email
MONTRÉAL : Pantemis, Struna, Camacho, Miller, Choinière, Wanyama, Hamdi (12e Piette), Bassong, Torres (86e Brault-Guillard), Mihailovic, Toye (78e Ibrahim)

ATLANTA : Guzan, Bello, Walkes, Campbell, Franco, Hernandez (68e Rossetto), Sosa, Sejdic (68e Damm), Moreno, Barco, Martinez

ARBITRE : M. Gantar

AVERTISSEMENTS : Struna, Campbell, Mihailovic, Damm, Moreno

EXCLUSIONS : 73e Camacho, 83e Wanyama, 83e Martinez

LES BUTS : 53e Toye (1-0), 63e Camacho (2-0), 65e Martinez (2-1), 76e Moreno (pen., 2-2)


Alors que la victoire lui semblait promise quand il menait 2-0, Montréal a concédé le nul 2-2 contre Atlanta, où Josef Martinez a égalisé avant de provoquer le penalty qui a mené à l’égalisation ainsi que les exclusions de Camacho et Wanyama avant d’écoper lui-même d’un carton rouge.

Miller, de retour de la Gold Cup, et Struna retrouvaient leur place de titulaire, ce qui faisait passer Bassong sur le flanc gauche alors que Choinière recevait la confirmation qu’il était devenu le premier choix sur le flanc droit. Si Piette commençait sur le banc, il a rapidement eu voix au chapitre, remplaçant Hamdi sorti sur blessure après 12 minutes à peine.

Avant cela, on avait vu un Montréal mieux dans son début de match, mais le premier danger fut pour les visiteurs qui, après une récupération pour le moins musclée à 60 mètres du but, ont rapidement fait traverser le terrain au ballon pour l’amener jusqu’à la ligne de fond. Fort heureusement, la fameuse passe en retrait théoriquement dévastatrice était mal ajustée.

Ce fut bien plus chaud quand une combinaison plein axe entre Martinez et Moreno isola le Vénézuélien face à Pantemis, qui a remporté le face à face en repoussant la tentative de l’ancien meilleur buteur du championnat.

La première grosse occasion montréalaise a échu à Toye au quart d’heure : recevant une bonne passe en profondeur, il a pu filer seul face à Guzan mais son tir du gauche a avant tout ressemblé à une passe au gardien adverse.

La réplique ne s’est pas fait attendre puisqu’à peine une minute plus tard, une ouverture sur la gauche trouvait Bello qui, d’un angle fermé, a envoyé un centre-tir repoussé par Pantemis avant qu’on puisse voir la direction qu’il prenait et à quel point il pouvait être dangereux.

Sans être inintéressante, loin de là, la rencontre était aux antipodes des sommets de spectacle atteints contre Cincinnati. Tour à tour, chaque équipe avait un temps fort de quelques minutes, mais sans pouvoir le concrétiser ne serait-ce qu’en portant le danger devant le but adverse. Il a dès lors fallu patienter 25 minutes pour assister à l’occasion suivante.

Elle fut lancée par un beau travail technique de Torres sur la droite du rectangle : son centre a trouvé Bassong, dos au but et tenu de près, qui a effectué le meilleur choix en glissant une petite passe en retrait vers Wanyama, dont le tir a été dévié. Le corner a été repris de la tête par Camacho, au-dessus.

La dernière possibilité avant le repos fut pour Atlanta : un centre tendu au sol venu de la gauche est passé un rien devant Martinez, idéalement placé, mais gêné avant que le ballon ne soit dévié en corner.

La deuxième mi-temps recommençait comme la première : Montréal semblait bien à son affaire, mais Atlanta semait le premier danger, sous la forme d’une situation bien chaude dans le rectangle, mais sans occasion à la clef car il y avait toujours un défenseur pour effectuer le petit geste nécessaire afin de l’empêcher, notamment devant Martinez.

Dans l’équilibre points forts montréalais - points faibles atlantiens qui pouvaient être améliorés, la vitesse dans le jeu, soit en reconversion rapide soit avec des passes qui cassent les lignes dans les actions de possession. En construisant de loin, c’est de la sorte qu’il y a moyen de traverser l’axe d’Atlanta.

Wilfried Nancy a-t-il parlé de ce point au vestiaire ? Toujours est-il qu’on en eut la meilleure illustration possible un peu plus de 7 minutes après la reprise. Tout a commencé par une magnifique montée balle au pied de Miller jusqu’à 25 mètres du but, avant que l’action ne se poursuive tout en verticalité, transitant par Torres dont la passe a traversé toute la défense pour isoler Toye face à Guzan, qui a dû se retourner pour la première fois de la soirée (1-0).

Montréal a poursuivi sur son élan. Mihailovic, tout en technique, a effacé plusieurs adversaires avant de rentrer dans le rectangle et de glisser à Torres qui avait suivi mais était bien tenu par Bello, vainqueur du duel pour concéder un corner. Une action qui n’a pas été vaine puisque Camacho a été complètement oublié au deuxième poteau, ce qu’a parfaitement vu Mihailovic qui lui a servi une offrande, reprise en un temps par le défenseur pour porter les chiffres à 2-0.

À ce moment, Montréal planait. Un peu trop. Et est survenu le fameux relâchement coupable après le but. À peine le ballon remis en jeu qu’Atlanta fonçait à toute vitesse vers le but de Pantemis, trompé par Martinez qui relançait le suspense (2-1).

Ça ne commençait pas encore à sentir le roussi, mais le match s’animait. Après une récupération sur la droite, Mihailovic est monté haut, a débordé un adversaire et, alors qu’il aurait pu centrer en retrait, a choisi de tenter sa chance, au grand soulagement de Guzan qui a pu repousser sa tentative.

Atlanta avait évidemment repris espoir. Et Martinez se démenait, histoire de montrer qu’il avait retrouvé ses sensations de buteur. Sur un centre de la droite, sa reprise de la tête au deuxième poteau est passée à côté.

Le match a encore pris une nouvelle tournure à un quart d’heure du terme quand un moment d’égarement devant la défense montréalaise a laissé trois joueurs adverses bénéficier de beaucoup d’espaces. Parmi eux, sur la droite du rectangle, balle au pied, Martinez filait vers Pantemis, peut-être un rien trop hésitant. Camacho a tenté d’intervenir, c’était fautif, et la sanction fut double : carton rouge et penalty, converti par Moreno (2-2).

Visiblement, la leçon n’avait pas été apprise. Quelques minutes plus tard, sur une action similaire, si plus de joueurs des deux équipes étaient dans les parages de Pantemis, Montréal se retrouvait encore en infériorité numérique. Cette fois, Atlanta n’en profitait pas, avec un tir manquant de conviction envoyé sur Piette.

Une action peut-être litigieuse, en tout cas qui a provoqué de vifs débats entre Wanyama et Martinez au deuxième poteau, qui se sont rapidement échangé des noms d’oiseaux et ont véhément joué des bras. Après les avoir punis d’un carton jaune, l’arbitre a été voir la vidéo et les a exclus tous les deux ! On jouait à 9 contre 10…

La rencontre partait dans tous les sens, mais Montréal ne donnait pas l’impression d’avoir un joueur de moins sur le terrain. Il aurait même pu arracher la victoire dans les tout derniers instants du temps réglementaire. Après une récupération bas dans son camp côté droit, Brault-Guillard a sprinté comme un dératé pour traverser tout le terrain avant de tenter sa chance d’un tir pour le moins surprenant, mais repoussé par la transversale.

Hormis une confusion monstre devant les buts de Pantemis, finalement dégagée en corner, Atlanta n’a pas été réellement menaçant dans une fin de match sans queue ni tête qui, hormis l’action de Brault-Guillard, a surtout été marquée par la quête de fautes et de cartons de part et d’autre, et les contestations des décisions d’un arbitre qui avait perdu le contrôle des débats.

Mais la perte la plus chère de la soirée, ce sont les deux points gaspillés par une équipe montréalaise qui semblait avoir fait le plus difficile en ayant pris deux buts d’avance, mais s’est fait crucifiée par Martinez.

Commenter
  • Whatsapp
  • Print
  • Email

Calendrier

Prochain match

Columbus - Montréal
Samedi 25 septembre, 19h30

Dernier match

Halifax - Montréal1-3
Mercredi 22 septembre, 17h00

► Calendrier complet

Classement MLS

JPts
  1. New England2759
  2. Kansas City2546
  3. Seattle2445
  4. Colorado2444
  5. Nashville2544
  6. New York City2539
  7. LA Galaxy2538
  8. Orlando2538
  9. Portland2537
10. MONTRÉAL2537
11. Salt Lake2536
12. Atlanta2536
13. Philadelphie2435
14. DC United2534
15. Minnesota2434
16. Los Angeles FC2533
17. Miami2532
18. Columbus2631
19. San José2530
20. Vancouver2430
21. New York2427
22. Dallas2627
23. Houston2626
24. Chicago2623
25. Cincinnati2420
26. Austin2519
27. Toronto2518
► Classements complets

En direct du forum

19h40 - HFX Wanderers - Montréal : l'Homme de la saison par MadMax

18h39 - Réformes en Ligue des champions et Leagues Cup par Pouchkine

16h48 - Columbus - Montréal : samedi 25 septembre, 19h30 par penz

13h52 - Montréal - Nashville : samedi 11 septembre, 19h30 par Citlec

23/9 - Orlando - Montréal : l'Homme de la saison par Bxl Boy

23/9 - HFX Wanderers - Montréal, mercredi 22 septembre, 17h par flying_dutchman

23/9 - Coupe du Canada 2021 par ATN_LR

► Aller sur le forum

Sur Twitter

Écoutez Coup Franc

Buteurs

 Toye
 Quioto
 Mihailovic
 Torres
 Brault-Guillard
 Johnsen
 Choinière
 Wanyama
 Hamdi
 Ibrahim
 Tabla
 Struna
 Camacho
 Piette
 Lappalainen
 Miljevic
► Toutes les stats

L'homme de la saison

Après 24 matches

1. Mihailovic
2. Camacho
3. Wanyama
4. Miller
5. Brault-Guillard

► Détails

Quiz

Quel joueur n'a pas été conservé par le club début 2019 avant d'être réembauché en toute fin de saison ?

  • Rod Fanni
  • Jeisson Vargas
  • Bacary Sagna
► Testez vos connaissances

Jouez avec nous

► Rejoignez la ligue ImpactSoccer.com