L’efficacité offensive retrouvée

CF Montréal - Portland Timbers 4-1 – Match de championnat (phase classique) joué le 07/10/2023

 CF Montréal
Commenter
  • Whatsapp
  • Print
  • Email
MONTRÉAL : Sirois, Campbell, Waterman, Corbo, Choinière, Piette, Saliba (80e Wanyama), Lassiter (80e Duke), Ibrahim (68e Brault-Guillard), Opoku (68e Lappalainen), Quioto (68e Toye)

PORTLAND : Bingham, Mosquera, Zuparic, Mabiala, Bravo (61e Miller), Evander (46e D. Chara), Acosta (61e Blanco), Moreno, Asprilla (68e Y. Chara), Antony (46e Boli), Mora

ARBITRE : M. Szpala

AVERTISSEMENTS : Acosta

LES BUTS : 28e Ibrahim (1-0), 35e Opoku (2-0), 64e Choinière (3-0), 76e Toye (4-0), 86e Boli (4-1)

Montréal a retrouvé son efficacité offensive en molestant Portland 4-1, exploitant notamment très bien la faiblesse du flanc gauche adverse avant la pause, puis gérant bien son avance contre un adversaire qu’il ne fallait pas laisser revenir dans le match.

LE JEU


  • Ce n’est pas par son nom, Bravo, que l’arrière gauche de Portland aura été reçu dans le vestiaire après le match, ou après son remplacement à l’heure de jeu. Maillon faible défensif de son équipe, il a parfaitement été exploité par des Montréalais qui avaient bien flairé par où passer. Et c’est d’ailleurs du flanc droit que sont venus les deux premiers buts.

LE JOUEUR CLEF


  • Sunusi Ibrahim. Opoku et Choinière méritent aussi des félicitations mais ce choix est aussi pour souligner celui d’Hernan Losada de le titulariser. En panne offensive, il fallait un joueur ayant le sens du but. Si on souligne ses ratés, il faut aussi souligner ses bons coups et ce soir, il a montré le meilleur de lui-même. Notamment parce que c’est lui qui a débloqué le marquoir avant d’offrir le 2-0 grâce, entre autres, à son insistance.

LE MOMENT CHARNIÈRE


  • Montréal mène 1-0 depuis quelques minutes mais de relâche pas la bride. Si les visiteurs contrent une (nouvelle) accélération sur la droite, les locaux n’abandonnent pas, Ibrahim récupère ballon, Opoku se met en position de tir, le demande, le reçoit et son envoi dévié finit dans le but. C’est 2-0, le match a pris sa tournure définitive.

L’HISTOIRE


  • Le petit bloc réservé aux supporters visiteurs était bien rempli. Comme souvent quand il s’agit de Portland. Vu le scénario du match, on les a peu entendus. Il convient quand même de les féliciter d’avoir effectué le déplacement, surtout pour passer la soirée sous une pluie froide à voir leurs favoris se faire déculotter.

TROIS AUTRES POINTS À RETENIR


  • Opoku et Choinière méritent leur lot de félicitations. Sans cesse en mouvement, le premier nommé n’est pas un buteur pur-sang, et ça se voit régulièrement, mais sa mobilité déstabilise les défenses adverses. Ce soir, elle a été accompagnée par de nombreuses permutations efficaces. Tout en tapant où ça faisait mal sur la défense de Portland. À savoir du côté droit Montréalais, où Choinière était titularisé. En baisse de régime depuis sa dernière expérience, malheureuse, sur ce côté, il s’est parfaitement racheté ce soir, tant grâce à son harmonie dans le collectif qu’à son splendide but. Avec son appel en équipe nationale, voilà de quoi faire remonter sa confiance au niveau où elle était quand il a été convoqué pour le Match des étoiles plus tôt cette saison.

  • Offensivement, le flanc droit a été étincelant, le gauche pas toujours. Cela dit, même s’il n’était pas toujours en harmonie avec ses partenaires, Quioto a contribué à la victoire et revient petit à petit dans le coup, comme en témoigne d’ailleurs sa deuxième mi-temps meilleure que la première. À confirmer, cela dit. Comme tous les autres points positifs vus dans l’équipe ce soir.

  • La victoire était indispensable, la qualification n’est pas dans la poche et le classement est on ne peut plus serré. Huitième équipe la mieux classée de la conférence Est, Montréal se déplacera à Columbus lors de la dernière journée de championnat. Il est assuré de terminer devant DC United qui, 29 équipes obligent, sera celle exemptée (ce dont elle se serait bien passée) du Jour décisif, et Miami, battu ce soir par Cincinnati. Avec 41 points, il n’a le droit de perdre qu’une seule place pour terminer en ordre utile mais peut se faire dépasser par trois de ses quatre adversaires directs encore en lice : New York (40, qui jouera à Nashville), Charlotte (39, à qui il reste deux rencontres, l’une à Miami, l’autre… contre Miami), ainsi que Chicago (40) qui se déplacera à New York City (38 mais qui, au nombre de victoires, peut encore se qualifier mais pas dépasser Montréal). *Classement tenant compte d’une victoire de Charlotte à Chicago, match non terminé mais où le marquoir affichait 0-2 au moment d’écrire ces lignes.

RÉCIT



Dès le coup d’envoi, Montréal a décidé de prendre le match en mains. Les occasions franches furent rares mais chaudes : l’une galvaudée par Quioto qui a pris bien trop de temps à exploiter un bon centre en retrait, l’autre sur un corner repris par une tête d’Ibrahim ne redressant pas assez la course du ballon.

On était toutefois la plupart du temps dans le camp visiteur, avec un Montréal volontaire alternant les hauts et les bas. On est quand même passé tout près de la catastrophe quand un centre de la gauche destiné à Mora a fini davantage sur Sirois : heureusement, car l’intervention de ce dernier était hésitante.

Mais le cours des choses a repris, avec succès cette fois quand Opoku, à la limite du hors-jeu, a été lancé sur la droite, a accéléré pour filer seul au but mais voyant qu’Ibrahim avait suivi et était en meilleure position, l’a servi pour lui offrir le 1-0 sur un plateau.

Portland a tenté de réagir, mais Montréal ne se recroquevillait pas. Après un contre où Quioto a oublié d’être collectif alors qu’il venait de prendre le dessus sur deux adversaires, Ibrahim et Opoku ont une nouvelle fois combiné pour cette fois permettre au dernier nommé de trouver le fond des filets (2-0).

Fort de ses deux buts d’avance, Montréal a légèrement relâché la bride, sans toutefois changer ses intentions. Le score ne changea pas avant la pause, laps de temps durant lequel Bingham dut intervenir une fois de plus, sur un tir de loin de Lassiter.

Au retour des vestiaires, Portland n’avait pas le choix de se porter à l’attaque. Si le scénario était quelque peu différent, Montréal n’était pas acculé mais a dû concéder des occasions, certes rares. L’une sur un puissant tir enroulé de loin d’Asprilla, peu à côté. L’autre sur un corner très confus ponctué par un tir de Mabiala, heureusement dévié.

Mais il était dit que c’était la soirée de l’efficacité offensive montréalaise retrouvée. Recevant un ballon à 25 mètres du but légèrement décalé sur la droite, Choinière a vu qu’il avait un peu de temps et d’espace et les a exploités pour envoyer un coup de canon faisant 3-0.

Alors qu’un nouveau cafouillage sur corner était ponctué par un tir de Miller dans les nuages, le festival de buts montréalais se poursuivait. Un centre de la gauche mal maîtrisé arrivait à Toye qui compensait un contrôle approximatif par une frappe surpuissante (4-0).

Montréal aurait pu marquer un cinquième but sur des tirs de loin de Duke, dévié par Bingham, et Lappalainen, hors-cadre, mais c’est Portland qui a finalement trouvé le fond des filets, œuvre de Boli servi par Y. Chara qui avait profité d’un contrôle de la main involontaire pour tirer avantage de la situation (4-1). Boli a encore été dangereux d’un tir croisé, mais la victoire montréalaise, totalement méritée, n’a, évidemment, jamais été remise en question.

Commenter
  • Whatsapp
  • Print
  • Email

Calendrier

Prochain match

Non communiqué

Dernier match

Columbus - Montréal2-1
Samedi 21 octobre, 18h00

► Calendrier complet

Classement MLS

JPts
  1. Cincinnati3469
  2. Orlando3463
  3. Columbus3457
  4. Saint-Louis3456
  5. New England3455
  6. Philadelphie3455
  7. Seattle3453
  8. Los Angeles FC3452
  9. Houston3451
10. Atlanta3451
11. Salt Lake3450
12. Nashville3449
13. Vancouver3448
14. Dallas3446
15. Kansas City3444
16. San José3444
17. Portland3443
18. New York3443
19. Charlotte3443
20. MONTRÉAL3441
21. Minnesota3441
22. New York City3441
23. DC United3440
24. Chicago3440
25. Austin3439
26. LA Galaxy3436
27. Miami3434
28. Colorado3427
29. Toronto3422
► Classements complets

En direct du forum

2/12 - Qui reste, qui part ? par loupdogg

27/11 - Bilans de saison par fafane

18/11 - Éliminatoires Euro 2024 par flying_dutchman

► Aller sur le forum

Sur Twitter

Recherche

Écoutez Coup Franc

Buteurs

 Ibrahim
 Choinière
 Offor
 Opoku
 Quioto
 Duke
 Toye
 Lassiter
 Lappalainen
 Brault-Guillard
 Waterman
 Camacho
 Rea
 Campbell
 Vilsaint
 Hamdi
► Toutes les stats

L'homme de la saison

Après 40 matches

1. Choinière
2. Sirois
3. Corbo
4. Offor
5. Waterman

► Détails

Quiz

Après une première participation en 2008, quelle année a-t-il fallu attendre pour une deuxième participation de Montréal en Ligue des champions ?

  • 2011
  • 2012
  • 2013
► Testez vos connaissances

Jouez avec nous

► Rejoignez la ligue ImpactSoccer.com