Nancy, c’est fini…

Publié le 6 décembre 2022

 Columbus Crew
Commenter
  • Whatsapp
  • Print
  • Email
Si le mystère qui plane autour de son désir de ne pas renouveler son contrat reste entier, le couperet quant à son avenir est tombé : Wilfried Nancy a décidé de s’engager à Columbus et ne sera, forcément, plus entraîneur de Montréal la saison prochaine. Quelques heures après la présentation officielle dans l’Ohio, Gabriel Gervais s’est lui aussi exprimé sur ce divorce.

Avant de revenir sur les raisons de ce départ, mélange de faits connus, de flou et de supputations, parlons quand même sport. Car avec Nancy à sa tête, Montréal a connu sa meilleure saison en MLS à la troisième année d’un projet auquel il a activement collaboré. Tout d’abord en tant qu’adjoint de Thierry Henry qui, avec le directeur sportif Olivier Renard, en a posé les bases en 2020 avant de retraverser l’Atlantique.

Croyant en ses capacités de poursuivre le travail, Nancy a postulé pour succéder à l’ancien international français, alors qu’il n’avait aucune expérience d’entraîneur principal à ce niveau. Il a convaincu dans son entretien d’embauche… et une fois en poste. Ainsi, pendant une saison et demie, il a répondu aux attentes générales, à savoir respecter le plan et progresser constamment. Ce qui, pour un débutant, n’était déjà pas forcément une mince affaire. Dans le même temps, il a préparé les ingrédients d’une progression fulgurante et, une fois tout en place, son équipe a plus que dépassé les attentes, avec une deuxième moitié de saison 2022 extraordinaire, terminant dans le top 3 du classement général.

Peaufinant le style de jeu mis en place alors qu’il était encore adjoint, ayant à sa disposition les joueurs pour le rendre efficace, il a réussi à sublimer l’ensemble. Nous ne détaillerons pas le tout ici, vous pouvez lire notre analyse du jeu de l’équipe en 2022 pour en savoir plus. En outre, Nancy a été salué pour sa gestion des joueurs, marquée par de nombreux compliments réciproques publics tout au long de la saison, mais aussi l’intervention de certains d’entre eux en cours d’année pour convaincre l’entraîneur de ne pas s’en aller soudainement.

Car si la ligne du temps de ce départ on ne peut plus inattendu il y a quelques mois mais devenu annoncé et inéluctable depuis cet été est on ne peut plus nébuleuse, un évènement majeur semble avoir pesé lourd dans la balance : une altercation entre l’entraîneur et le propriétaire Joey Saputo à l’issue de la défaite du 9 juillet contre Kansas City. On n’en connaît pas les circonstances ni la teneur (sportive, humaine, de principe, de cœur, ou on ne sait quoi d’autre) mais elle a clairement heurté de profondes sensibilités.

Une altercation après laquelle Saputo avait véhément accosté Gervais, l’apostrophant entre autres avec un “Ton entraîneur n’a aucun respect pour moi !”, ce dont a été témoin le journaliste de La Presse Jean-François Téotonio. Après l’annonce de cette semaine, ce dernier a demandé au club si le président avait demandé le départ de l’entraîneur et s’est fait répondre que non.

Nancy semble lui aussi avoir été très choqué puisqu’il aurait à ce moment-là fait une demande formelle pour quitter le club avec effet immédiat ! Ce mardi, Gervais a dit que l’entraîneur s’était ensuite “ravisé”, décidant de rester jusqu’au terme de la saison. Certains médias ont même rapporté qu’il avait fallu l’intervention de plusieurs cadres de son effectif pour le convaincre de rester. Mais il était hors de question de discuter contrat. Visiblement, la décision de l’entraîneur de partir au plus tard cet hiver était déjà prise, et il n’y avait plus moyen qu’il en change.

Dans un premier temps, beaucoup d’observateurs se sont interrogés sur le fait que le contrat de Nancy ne soit pas prolongé. Dans les faits, il l’a été automatiquement, car une option était de facto levée pour 2023 en cas de qualification pour la phase finale, ce qu’Olivier Renard a confirmé lors du bilan de fin de saison, qui s’était transformé en conférence de presse “Nancy : reviendra, reviendra pas ?”

Dans la tête du principal intéressé, la question ne semblait plus se poser puisque ce mardi, il a affirmé : “Tout a été clair dès le début. Le club était au courant que je voulais partir depuis longtemps. À partir de là, j’ai été loyal envers le club. Je ne dis pas que le club n’a pas voulu me retenir, bien entendu. Mais les choses ont été claires par rapport à ça.” Si le longtemps en question n’a jamais été précisé, il s’agit visiblement du début de l’été. Parlant aussi d’une “décision cohérente avec la personne que je suis”, Nancy semble également cohérent dans son discours, lui qui avait parlé de “valeurs auxquelles je ne déroge pas” quelques jours après les évènements face à Kansas City.

Le temps et les résultats n’ont eu aucun effet. Sur le terrain, la deuxième partie de la saison montréalaise fut tout simplement fantastique, malgré une élimination précoce en phase finale contre New York City. Après celle-ci, Saputo est allé dans le vestiaire, pour féliciter tout le monde et “remercier Wilfried spécifiquement”, selon Gervais, qui a ajouté : “Auparavant, il lui avait même tendu la main, mais ce n’était pas réciproque.” Si Nancy affirme être parti “pour un tout”, cette anecdote en dit quand même long.

L’argent non plus n’était pas de nature à amadouer le deuxième du prix Sigi Schmid d’entraîneur de l’année de la MLS, puisque Gervais a assuré qu’il lui avait offert d’égaler une offre émanant d’un autre club. Là aussi, fin de non-recevoir.

À toute cette histoire, mélange entre fragments connus, supputations et confirmations, s’ajoutent de nombreuses questions sans réponse. Quand là-dedans Nancy a-t-il été approché par Columbus ? Quand le club de l’Ohio a-t-il décidé de se séparer de son entraîneur Caleb Porter, alors que l’équipe s’est battue jusqu’en toute fin de la saison régulière pour une place au-dessus de la ligne rouge ? Quel rôle a joué l’agent de l’entraîneur dans les premières tractations avec son nouveau club et le refus de discuter avec Montréal ? Peu importe : si ce n’avait pas été Columbus, il serait visiblement parti autre part.

En outre, Nancy ne traversera pas la frontière seul puisque son adjoint Kwame Ampadu (amené par Thierry Henry) l’accompagne, tout comme le préparateur physique Jules Gueguen et l’analyste vidéo Maxime Chalier. Là aussi, on peut se demander quelle est la part d’envie de quitter Montréal et quelle est la part de désir de suivre leur mentor dans leur décision. Laurent Ciman reste à Montréal et devrait faire partie du nouvel encadrement technique la saison prochaine.

À Columbus, les supporters et les anciens du noyau retrouveront en Nancy un entraîneur au style de jeu plus comparable à celui, à succès, de Gregg Berhalter, après des années en montagnes russes sous Caleb Porter, avec une Coupe MLS en 2020 suivie de deux saisons sous la ligne rouge.

Quant à Nancy, il aura l’occasion de faire ses preuves dans un second club de MLS, ce que certains entraîneurs ont lamentablement échoué après avoir brillé là où ils ont effectué leurs débuts. Réussir serait ainsi davantage qu’une belle ligne sur son CV, mais un formidable pouvoir d’attraction grandement bénéfique à la suite de sa carrière. Dans cette optique, s’engager dans un club qui lui correspond plutôt que “là où il y a de la place” après avoir fait le tour de la question à Montréal augmente ses chances de succès.

Montréal, pour sa part, est à la quête d’un nouvel entraîneur et d’une équipe technique presque complète. Une quête qui, selon Olivier Renard, a déjà commencé il y a quelque temps. Puisse-t-il avoir la main aussi heureuse que depuis son arrivée.
Commenter
  • Whatsapp
  • Print
  • Email

Calendrier

Prochain match

Montréal - PLSQ
Vendredi 3 février, 17h00

Dernier match

Montréal - New York City1-3
Dimanche 23 octobre, 13h00

► Calendrier complet

Classement MLS 2022

JPts
  1. Los Angeles FC3467
  2. Philadelphie3467
  3. MONTRÉAL3465
  4. Austin3456
  5. New York City3455
  6. New York3453
  7. Dallas3453
  8. LA Galaxy3450
  9. Nashville3450
10. Cincinnati3449
11. Minnesota3448
12. Miami3448
13. Orlando3448
14. Salt Lake3447
15. Portland3446
16. Columbus3446
17. Vancouver3443
18. Colorado3443
19. Charlotte3442
20. New England3442
21. Seattle3441
22. Kansas City3440
23. Atlanta3440
24. Chicago3439
25. Houston3436
26. San José3435
27. Toronto3434
28. DC United3427
► Classements complets

En direct du forum

18h25 - Chinonso Offor par loupdogg

26/1 - Joaquin Torres par Bxl Boy

23/1 - Leagues Cup 2023 par Kleinjj

22/1 - Préparation saison 2023 par fafane

► Aller sur le forum

Sur Twitter

Recherche

Écoutez Coup Franc

Buteurs 2022

 Quioto16 
 Mihailovic12 
 Kamara
 Kone
 Brault-Guillard
 Johnston
 Lappalainen
 Torres
 Waterman
 Ibrahim
 Toye
 Miller
 Choinière
 Camacho
 Miljevic
 Wanyama
► Toutes les stats

L'homme de la saison

Après 42 matches

1. Quioto
2. Piette
3. Kamara
4. Lappalainen
5. Mihailovic

► Détails

Quiz

Qu'ont réussi Maxim Tissot et Karl Ouimette à la fin de la saison 2013 ?

  • Ils ont constitué la première défense centrale composée à 100% de joueurs formés au club
  • Ils ont chacun donné une passe décisive à Marco Di Vaio pour lui permettre d'arriver à 20 buts
  • Ils ont marqué deux buts en toute fin de match qui ont offert des points très précieux à l'équipe
► Testez vos connaissances

Jouez avec nous

► Rejoignez la ligue ImpactSoccer.com