Urruti parti, voilà Struna

Publié le 18 janvier 2021

Commenter
  • Whatsapp
  • Print
  • Email
Un an après avoir envoyé Cabrera à Houston et récupéré Quioto, Montréal remet le couvert avec les Texans, qui accueillent Maxi Urruti pendant que le défenseur international slovène Aljaz Struna effectue le trajet en sens inverse.

Lors de l’annonce de l’arrivée de ce dernier, Olivier Renard a souligné sa grande taille et son expérience tant en MLS qu’à l’échelon international. Arrivé à Houston début 2019, il avait avant cela passé l’essentiel de sa carrière en D2 italienne, jouant cependant une saison parmi l’élite sous le maillot de Palerme.

Ses débuts de notre côté de l’Atlantique (son premier match de MLS a d’ailleurs été contre… Montréal) ont été pour le moins réussis. Il faut dire que depuis plusieurs saisons, l’instabilité régnait dans une défense qui avait besoin de sécurité. Et après quelques mois, on soulignait justement son apport et son jeu sans fioritures.

C’est d’ailleurs fidèle à sa réputation : un joueur très prudent, qui monte très peu, sauf quand on le lui demande dans les dernières minutes. Certains le voient remplacer Camacho : si on les compare sous cet angle, on risque de voir moins souvent Struna en position de marquer ou d’offrir un but.

Élu meilleur joueur défensif de son club en 2019, il a peut-être été choisi par défaut tellement autour de lui, ce fut souvent irrégulier. L’arrière-garde orange était une véritable passoire, notamment dans l’axe et dans les airs.

Cette année, avec un nouvel entraîneur (Tab Ramos), Houston a progressé défensivement. C’est d’ailleurs une des équipes ayant encaissé le moins de buts de la tête. Difficile, cependant, en ayant vu peu de rencontres, de savoir si c’est grâce à Struna et à ses 189 cm, qui font de lui le deuxième plus grand joueur du noyau montréalais derrière Mason Toye.

En revanche, l’axe central de la défense orange recevait une critique récurrente : sa lenteur. Et il est vrai qu’elle s’est souvent fait prendre de vitesse dans son dos. Vu qu’en 2020, Montréal a aussi trop souvent laissé de l’espace entre ses défenseurs et le gardien, où les adversaires se sont empressés de s’engouffrer, ce sera un point à surveiller de près.

Houston devait remédier à ce problème et changer quelque chose. Ramos a décidé que Struna était celui qui ne cadrait pas dans ses plans, et il a passé les 6 dernières rencontres de 2020 sur le banc (ce qui n’a pas résolu le problème, soit dit en passant). Il est aussi à noter qu’en dehors de sa fin de saison catastrophique, Houston a souvent été mal payé de ses efforts la saison dernière.

Struna était donc sur le départ, et certaines rumeurs faisaient part de l’intérêt de quelques clubs de Serie B ou de bas de classement de Serie A, à commencer par Crotone. Il prend donc la direction de Montréal.

International slovène à 21 reprises, il était incontournable en 2019 mais n’a joué aucun match en 2020. Reste à savoir pourquoi, car cela peut davantage être en raison d’indisponibilités momentanées et/ou des conditions sanitaires (le calendrier a été pour le moins particulier). La Slovénie, contrairement à la Finlande, n’est pas qualifiée pour le prochain Euro.

Struna arrive, donc, et Urruti part à Houston. L’attaquant, qui n’a jamais réellement fait parler la poudre à Montréal, quitte le Québec après deux saisons où, toutes compétitions confondues, il a inscrit 9 buts en 55 apparitions sous la vareuse brodée de l’écusson de l’IMFC.

Peu de supporters regrettent son départ et beaucoup se réjouissent même que le club soit quitte de son salaire. S’il n’y a rien à redire à la première affirmation, la seconde doit être tempérée puisque selon le baromètre 2019 de l’association des joueurs de MLS, Struna était alors un peu mieux payé qu’Urruti.

Ce qui laisse aussi quelques observateurs se demander si le club va conserver Rudy Camacho et dépenser près de deux millions en salaire sur des défenseurs centraux. Réponse probablement dans les prochaines semaines. Une chose semble toutefois certaine : la campagne des transferts, tant entrants que sortants, est loin d’être terminée.
Commenter
  • Whatsapp
  • Print
  • Email

Calendrier

Prochain match

Non communiqué

Dernier match

Olimpia - Montréal0-1
Mardi 15 décembre, 20h00

► Calendrier complet

Classement MLS 2020

JPts
  1. Philadelphie2347
  2. Toronto2344
  3. Columbus2341
  4. Orlando2341
  5. Kansas City2139
  6. New York City2339
  7. Portland2339
  8. Seattle2239
  9. Minnesota2134
10. Dallas2234
11. Los Angeles FC2232
12. New York2332
13. New England2332
14. Nashville2332
15. San José2330
16. Colorado1828
17. Vancouver2327
18. MONTRÉAL2326
19. Miami2324
20. Chicago2323
21. LA Galaxy2222
22. Atlanta2322
23. Salt Lake2222
24. DC United2321
25. Houston2321
26. Cincinnati2316
► Classements complets

En direct du forum

21h02 - Montréal - Pachuca, mardi 3 mars 20h00 par imfc132

14h28 - CDM 2026 : candidature canadienne? par penz

2/3 - Nouveau maillot, nouveau nom, nouveau logo par Daniel

1/3 - Départ de Thierry Henry par penz

28/2 - Plus beaux souvenirs ? par penz

► Aller sur le forum

Sur Twitter

Écoutez Coup Franc