Les premières lignes d'un nouveau chapitre

Publié le 29 février 2020

 Impact de Montréal
Tout le monde sent qu’un nouveau chapitre commence à être écrit à Montréal même si, paradoxalement, l’hiver a été très calme. Bien entendu, Thierry Henry est arrivé au poste d’entraîneur et l’ère Ignacio Piatti a pris fin. Mais Lovitz et Sagna sont les seuls autres titulaires à avoir quitté le club cet hiver, et Quioto l’unique renfort d’expérience. Les changements sont donc en partie ailleurs, mais la transition est loin d’être terminée.

GARDIENS


Les trois portiers présents cette année sont au club depuis un bon moment, mais la hiérarchie évolue. Héros de la dernière Coupe du Canada, Diop a été confirmé au poste de numéro un en Ligue des champions. Il semble avoir ravi la place de Bush, dont les travers ont largement camouflé les réflexes l’an dernier. Derrière eux, Pantemis doit se montrer patient.

DÉFENSEURS


Jouer à trois dans l’axe n’aurait rien de farfelu avec l’effectif actuel au complet. Fanni, revenu en toute fin de saison dernière, offre l’expérience de ses 38 ans mais semble conserver la condition physique d’un jeune premier. Camacho, déjà plus à l’aise la saison dernière, pourrait enfin s’imposer, mais il doit d’abord se remettre d’une blessure qui le fera au moins manquer le premier mois de la saison. Encore moins de chance pour Raitala, écarté au moins jusqu’à la fin avril, alors qu’il est passé de couteau suisse de service à capitaine. Dès lors, un retour à deux arrières centraux n’est pas inenvisageable, mais les jeunes Binks, venu de Tottenham et qui ne manque pas d’assurance pour ses 18 ans, et Waterman, qui doit digérer le pas entre la CanPL et la MLS, ont fait bonne impression pour leurs débuts. Ajoutons à la liste Yao, formé au club et promu en équipe première en cours de saison dernière.

À droite, Brault-Guillard a prouvé l’an passé qu’il avait l’étoffe d’un titulaire. Il a souvent relayé Sagna avec brio, malgré encore quelques péchés de jeunesse. Il peut arpenter tout le flanc, comme Bayiha, ailier que l’on tente de reconvertir et qui doit encore acquérir certains réflexes défensifs de base. Sur la gauche, Corrales semble pour le moment sans concurrence et doit saisir sa chance. Raitala peut le suppléer, mais on ne serait pas surpris de voir le club chercher un renfort capable de couvrir tout le flanc.

MÉDIANS CENTRAUX


Thierry Henry n’a pas encore dévoilé toutes ses cartes, et c’est peut-être le secteur où elles pourraient causer des surprises. Pour le moment, Piette doit assurer la protection de la défense, avec la combativité qu’on lui connaît. Il doit toutefois arriver à être aussi à l’aise dans un milieu axial à deux hommes qu’à trois. Sous Rémi Garde, Taïder avait une fonction principale, celle de relais entre les joueurs défensifs et offensifs, mais s’acquittait en plus de certaines tâches défensives… et compensait de nombreuses carences, notamment devant le but. On est curieux de voir les instructions de son nouvel entraîneur, qui va peut-être lui demander de moins s’éparpiller et de maximiser ses forces.

Ces deux-là sont les valeurs les plus sûres. Auront-ils un compagnon ? Les autres leurs feront-ils de la concurrence ? Seule certitude : il y a derrière eux de nombreux candidats, au profils diversifiés, pour peu de places. La lutte s’annonce chaude et chaque chance sera bonne à saisir. Sejdic a reçu la sienne en Ligue des champions, seul aux côtés de Piette en l’absence de Taïder : on parle peu de lui, mais il s’est bien débrouillé et on dit beaucoup de bien de son entente avec Bojan. Saba est celui qu’on a le plus vu - ou plutôt, qu’on nous a le plus montré - durant la préparation, mais il ne semble pas encore tout à fait prêt pour ce niveau. Cependant, si on l’a transféré, c’est qu’on a confiance en son potentiel.

Shome avait pris une nouvelle dimension en cours de saison dernière, mais ne semble pas encore mûr pour tenir sur la longueur. Toutefois, il a montré sa capacité à revenir après des passages difficiles, et sa polyvalence joue en sa faveur. Choinière peut aussi occuper plusieurs postes, mais on attend encore de le voir à l’œuvre pour se faire une idée de sa place dans la nouvelle hiérarchie. N’oublions pas non plus l’énigmatique Maciel, qui va arriver sous peu de San Lorenzo.

AILIERS ET ATTAQUANTS


Là aussi, les combinaisons sont nombreuses, mais l’une d’entre elles part pour le moment avec les faveurs des pronostics. Seul renfort d’expérience acquis cet hiver, Quioto est le plus efficace quand il passe beaucoup de temps collé à son flanc gauche, d’où il peut créer des actions décisives, rentrer dans le jeu, voire foncer à la réception de ballons de but. Il sera en concurrence avec Lappalainen, qui a certaines caractéristiques similaires, mais a jusqu’à présent surtout fait parler sa vitesse et sa finition. A-t-il davantage de cordes à son arc ? Ce sera une des clefs de son succès. Quoi qu’il en soit, le poste de Piatti est déjà pourvu, il ne faut pas s’inquiéter.

Sur l’autre flanc, Okwonkwo, élu meilleur joueur de la saison dernière tant par le club que par les supporters, a déclaré ne pas avoir la vie facile en MLS. Cependant, il allie puissance, vitesse et sens du but, et est plus complet que ce que ne laissent croire les apparences. Ses suppléants potentiels sont nombreux. Urruti, qui éprouve les pires difficultés seul en pointe, semble avoir été repositionné : plus loin du but, avec du monde devant lui et de la créativité derrière, il sera davantage en mesure de faire parler ses qualités. Bayiha et Bojan voire Shome peuvent prendre ce rôle, tout comme Tabla, revenu de Barcelone l’été dernier et capable d’évoluer sur les deux flancs.

Certains de ces joueurs sont aussi capables d’évoluer dans un rôle de soutien, toujours sur un côté mais davantage recentré. Une option peut-être intéressante, mais les valeurs les plus sûres semblent plus à l’aise le long de leur ligne. En outre, il semble manquer l’attaquant de pointe idéal pour ce système.

Jusqu’à présent, on a vu une ligne de trois devant, très écartée (avec les joueurs sur les côtés qui pouvaient beaucoup se replier en cas de besoin). Le rôle central de 9, faux 9 pourrait-on dire, est occupé par Bojan, qui fait preuve d’énormément de mobilité. Cela permet à ses partenaires sur les côtés de venir vers le but, où ils peuvent exprimer leur sens de la finition. L’ancien Barcelonais ne manque pas de talent, reste à trouver la fonction dans laquelle il sera le plus utile à l’équipe, en fonction de ses qualités et de celles de ses partenaires. C’est tout sauf évident, mais le fait qu’Henry ait été son coéquipier va certainement aider à trouver la solution la plus adaptée.

Titulaire en pointe la saison dernière, Urruti y a étalé ses limites, et ne pèse pas suffisamment sur les défenses pour être reconduit dans ce rôle. Certains seraient curieux d’y voir Okwonkwo. Mais celui qui doit absolument saisir les chances qu’il reçoit, c’est Jackson-Hamel, qui n’était pas dans les petits papiers de Rémi Garde et, à 27 ans cette année, a dépassé l’âge de l’éternel espoir.

CONCLUSION


Malgré le départ de Piatti et l’absence de vedettes, Thierry Henry a sous la main un groupe qui lui permet d’assembler un puzzle afin de trouver un difficile équilibre. Toutefois, il va devoir composer d’ingéniosité pour compenser quelques manquements importants, notamment à la pointe de l’attaque, et devra match après match choisir la combinaison gagnante en fonction des joueurs en forme dans son équipe, et des forces et faiblesses des deux camps.

Le groupe est composé de nombreux jeunes au potentiel intéressant, qui ne demande qu’à éclore mais qui vaudra aussi certains péchés dus au manque d’expérience, ainsi que des hauts et des bas. Là encore, l’entraîneur aura la lourde tâche de gérer tout cela, tant pour le bien de son équipe que pour celui de chaque joueur.

Il a aussi l’intention de les faire progresser, un point qui a son importance dans un club où, trop longtemps, la plupart des joueurs en partance n’étaient pas meilleurs qu’au moment de leur arrivée. C’est un des signes de la nouvelle dynamique en train de s’installer. Elle concerna également, et peut-être avant tout, le style de jeu que l’ancien entraîneur adjoint de l’équipe nationale belge veut implanter : l’ère “défendre et contrer” de mise depuis plusieurs saisons doit être révolue, place désormais à la volonté de construire patiemment et de dominer dans le camp de l’adversaire.

Il y aura toutefois besoin de temps, et certainement d’autres renforts, afin de mettre ces idées en place, d’obtenir les résultats escomptés et de s’inscrire durablement dans le haut du classement. Car c’est désormais cela l’objectif affiché du club, et la tâche est colossale. Il faudra donc que chacun s’arme de patience, denrée trop souvent rare à Montréal. Car en cas de succès à moyen terme, les saisons qui commencent dans l’incertitude deviendront l’exception plutôt que la règle.

Calendrier

Prochain match

Montréal - Vancouver
Mardi 25 août, 20h00

Dernier match

Orlando - Montréal1-0
Samedi 25 juillet, 20h00

► Calendrier complet

Classement MLS

JPts
  1. Columbus513
  2. Kansas City512
  3. Minnesota511
  4. Portland510
  5. Los Angeles FC59
  6. Toronto59
  7. San José58
  8. Orlando58
  9. Seattle58
10. Philadelphie58
11. MONTRÉAL57
12. Colorado57
13. New York57
14. Vancouver56
15. Cincinnati56
16. Atlanta56
17. New England56
18. Salt Lake56
19. DC United55
20. Chicago54
21. Dallas34
22. New York City53
23. Nashville33
24. Houston53
25. LA Galaxy52
26. Miami50
► Classements complets

En direct du forum

8h26 - Coupe du Canada 2020 par Kleinjj

13h32 - Luis Binks par Numero10

10h07 - Reprise de la saison de l'IMFC par penz

13/8 - Émission Coup Franc : saison 2020 par Bxl Boy

12/8 - Reprise en MLS par Daniel

4/8 - Orlando - Montréal : l'Homme de la saison par Bxl Boy

► Aller sur le forum

Sur Twitter

Écoutez Coup Franc

Buteurs

 Taïder
 Urruti
 Quioto
 Okwonkwo
► Toutes les stats

L'homme de la saison

Après 9 matches

1. Quioto
2. Diop
3. Binks
4. Urruti
5. Brault-Guillard

► Détails

Quiz

Combien de joueurs de l’Impact faisaient partie de l'équipe des meilleurs joueurs de l'APSL en 1994, l’année du premier titre ?

  • 0
  • 2
  • 4
► Testez vos connaissances

Jouez avec nous

► Rejoignez la ligue ImpactSoccer.com