Boucherie dans les Rocheuses

Colorado Rapids - Impact Montréal 6-3 – Match de championnat (phase classique) joué le 03/08/2019

COLORADO : Howard (46e Irwin), Rosenberry, Abubakar, Smith (76e Wilson), Vines, Price, Acosta, Nicholson (73e Lewis), Shinyashiki, Rubio, Kamara

MONTRÉAL : Bush, Brault-Guillard, Diallo, Raitala, Lovitz, Shome (82e Azira), Taïder, Okwonkwo, Lappalainen (53e Choinière), Piatti (67e Krolicki), Urruti

ARBITRE : M. De Oliveira

AVERTISSEMENTS : Abubakar, Acosta, Krolicki

LES BUTS : 18e Kamara (csc, 0-1), 21e Bush (csc, 1-1), 36e Kamara (pen., 2-1), 45e Kamara (3-1), 45e Rubio (4-1), 55e Urruti (4-2), 76e Taïder (pen., 4-3), 78e Shinyashiki (5-3), 90e Kamara (6-3)


À l’aube du tournoi de tennis de Montréal, l’Impact s’est fait rosser 6-3 à Colorado, un match marqué par des buts contre son camp, sur penalty, et un but gag dans ses propres filets de Bush dont les sorties catastrophiques n’ont pas aidé son équipe face à un adversaire qui n’avait rien d’un cador.

Après l’éclatante victoire de la semaine dernière face à Philadelphie, Rémi Garde reconduisait le même onze. On ne change pas une équipe qui gagne, dit l’adage. Ça tombait bien : on allait voir de quel bois ce onze se chauffait face à un adversaire aux qualités et aux défauts bien différents de ceux de l’Union.

Difficile de savoir quelle était la part de responsabilité des deux équipes et celles des conditions de jeu - chaleur étouffante et manque d’air - mais le début de rencontre s’est traîné en longueur, dépourvu de rythme et d’idées. Et si des buts sont tombés par la suite, on peut davantage parler de maladresse et de gags que de qualités footballistiques.

Alors que les deux équipes n’avaient pas encore tiré, un corner pour Montréal a été superbement repris de la tête par Kamara… dans son propre but (0-1) ! Personne n’avait rien montré, et il y avait déjà eu un but (enfin, déjà, faut le dire vite, on avait dépassé le quart d’heure)… et bientôt deux !

Encore un but sur phase arrêtée, et encore un but contre son camp. Sur un coup franc côté gauche pour Colorado, Bush a raté sa sortie et le ballon est arrivé au deuxième poteau où on ne sait pas trop si Kamara a tenté de le remettre ou de tirer, toujours est-il que le cuir est arrivé entre les jambes de Bush qui, dans sa chute… l’a envoyé dans son propre but ! À coup sûr, l’un des buts gags de la saison en MLS.

1-1, et aucune équipe n’avait encore montré quoi que ce soit de probant ! Cependant, les joueurs locaux ont commencé à davantage mettre le nez à la fenêtre. Vines a d’abord envoyé un puissant tir de loin qui est passé peu à côté. Un corner a ensuite causé d’énormes sueurs froides dans le rectangle de l’Impact, bien heureux de se dégager.

Le tournant du match a peut-être eu lieu un peu après la demi-heure quand un long ballon dans le rectangle a été gagné et remis par Kamara, donnant suite à deux duels entre Smith et Diallo puis Rubio et Shome sur lesquels les joueurs locaux sont tombés. L’arbitre n’a rien dit mais à la suite d’une pluie de protestations, il a consulté la vidéo et est revenu sur sa décision, punissant l’Impact d’un penalty que Kamara a transformé en prenant Bush à contre-pied (2-1).

L’Impact s’est alors complètement effondré jusqu’au repos. Première menace, une accélération de Colorado dont la belle combinaison a permis de servir Acosta qui a raté sa reprise à bout portant, glissant sans le vouloir le ballon à Kamara, hors-jeu, dont le contrôle suivi d’un retourné spectaculaire sur la transversale n’aurait pas compté s’il avait terminé au fond des filets.

Frayeur suivante deux minutes plus tard quand un centre de la gauche aurait dû arriver à Kamara si Lovitz ne l’avait pas écarté d’un geste qu’on voit habituellement près des balustrades en LNH. Alors que Nicholson, oublié au deuxième poteau, a arrêté sa course qui aurait pu le mener au ballon, l’arbitre, lui, n’a pas bronché.

L’Impact pliait et a rompu dans les arrêts de jeu. Sur la droite, Nicholson a tenté un centre-tir qui a battu Bush, sauvé dans un premier temps par son poteau droit. À l’affût, Shinyashiki a remporté son duel avec Brault-Guillard, ce qui a surtout permis au ballon de rester libre au cœur du rectangle sans qu’un défenseur visiteur ne puisse y aller. Shinyashiki l’a d’abord convoité avant de se raviser, voyant Kamara arriver pour tenter sa chance, un tir croisé qu’il a envoyé dans le petit filet opposé (3-1).

Et ce n’était pas fini ! Un corner au premier poteau a été repris par Rubio qui a devancé Bush auteur d’une sortie complètement ratée lors de laquelle il a foncé dans Lappalainen pendant que le ballon finissait au fond de ses filets pour la quatrième fois de la soirée (4-1).

Le retour des vestiaires fut bien difficile pour la défense, qui s’est fait prendre dans le dos deux fois en deux minutes. Lors de la première, c’est Kamara qui a été lancé, mais il a buté sur Bush qui avait bien réduit son angle. Lors de la seconde, ce fut au tour de Nicholson, qui a dû s’y reprendre à deux fois pour battre Bush, mais a déchanté en voyant le drapeau du juge de ligne levé, un but justement annulé pour hors-jeu.

Monté peu après la pause, Choinière a donné un deuxième souffle à l’Impact, qu’il a remis dans le match. D’abord en étant complètement oublié côté gauche, ce qui lui a permis de servir de relais final d’un mouvement intéressant côté gauche et de bien servir Urruti, au coin du rectangle, dans une position qu’il affectionne, ce qu’il a montré en envoyant un très beau tir brossé synonyme pour lui de premier but dans le cours du jeu en match officiel pour Montréal (4-2).

À partir de l’heure de jeu, tout est devenu encore plus décousu avec un match qui partait dans tous les sens. Nicholson, très remuant durant sa présence sur le terrain, a d’abord traversé une forêt de joueurs avant de bénéficier d’un contre favorable qui a permis au ballon d’arriver à Kamara, seul face à Bush. L’attaquant a raté son premier contrôle mais a quand même réussi à mettre le pied pour prolonger le ballon, sur la route duquel s’est ensuite trouvé le portier de l’IMFC.

Cinq minutes plus tard, sur un contre, Rubio a tenté de servir Kamara qui s’est fait devancer par Brault-Guillard, mais en touchant le ballon, ce dernier l’a prolongé en direction de son propre but… avant de parvenir à le rattraper avant qu’il ne franchisse la ligne. Sur le corner qui a suivi, la reprise de la tête de Smith est passée au-dessus.

Vint alors le deuxième moment Choinière : le remplaçant a tenté de percer dans l’axe, et son accélération a mis plusieurs adversaires dans le vent jusqu’à ce qu’Acosta ne l’arrête fautivement dans le rectangle. Un penalty transformé par Taïder même si Irwin avait choisi le bon côté (4-3).

Le suspense était relancé… pour deux minutes à peine. Jusqu’au moment où, sur un corner, Shinyashiki au deuxième poteau a pris le dessus sur Lovitz et fait 5-3 de la tête.

Il y avait encore un peu de bonne volonté dans certains pieds montréalais, mais la messe était dite, malgré un bon tir de loin en un temps d’Urruti, servi par Brault-Guillard, obligeant Irwin à repousser sa frappe.

Comme ceux de la première mi-temps, les arrêts de jeu en fin de match nous ont offert un triste spectacle devant le but de l’Impact : Bush a une nouvelle fois complètement raté sa sortie sur un centre de Price, et Kamara a pu en toute simplicité reprendre le ballon de la tête et fixer les chiffres à 6-3.

Une déculottée, dont la sévérité, n’ayons pas peu de le dire, est en bonne partie due à la prestation catastrophique de son gardien sans qui, peut-être, l’Impact ne serait pas reparti bredouille des Rocheuses malgré une prestation faiblarde.

Maigre consolation : il n’aura pas trop le temps de ruminer cette soirée difficile, puisqu’il jouera le match aller de la demi-finale de la Coupe du Canada dès mercredi face au Cavalry FC (avec un autre gardien, se réjouiront certains). Un adversaire à ne pas prendre à la légère et face à qui il faudra repartir du bon pied.

Calendrier

Prochain match

Non communiqué

Dernier match

Montréal - New York3-0
Dimanche 6 octobre, 16h00

► Calendrier complet

Classement MLS

JPts
  1. Los Angeles FC3472
  2. New York City3464
  3. Atlanta3458
  4. Seattle3456
  5. Philadelphie3455
  6. Salt Lake3453
  7. Minnesota3453
  8. LA Galaxy3451
  9. Toronto3450
10. DC United3450
11. Portland3449
12. New York3448
13. Dallas3448
14. New England3445
15. San José3444
16. Colorado3442
17. Chicago3442
18. MONTRÉAL3441
19. Houston3440
20. Kansas City3438
21. Columbus3438
22. Orlando3437
23. Vancouver3434
24. FC Cincinnati3424
► Classements complets

En direct du forum

17h34 - Phase finale de la Coupe MLS 2019 par Pouchkine

19/10 - Entraîneur 2020 par Polio

18/10 - Ligue des nations par costarg

18/10 - Processus de recrutement organisés par la MLS par Bxl Boy

► Aller sur le forum

Sur Twitter

Écoutez Coup Franc

Buteurs

 Taïder10 
 Okwonkwo
 Piatti
 Lappalainen
 Jackson-Hamel
 Urruti
 Krkic
 Browne
 Diallo
 Novillo
 Sagna
 Shome
 Camacho
► Toutes les stats

L'homme de la saison

Après 40 matches

1. Okwonkwo
2. Piette
3. Sagna
4. Taïder
5. Urruti

► Détails

Quiz

Adjoint en 2015, Enzo Concina avait été champion comme joueur à Montréal. En quelle année ?

  • 1994
  • 2004
  • 2009
► Testez vos connaissances

Jouez avec nous

► Rejoignez la ligue ImpactSoccer.com