La marge d’erreur dilapidée pour de bon

Impact Montréal - FC Dallas 1-2 – Match de championnat (phase classique) joué le 22/07/2017

 Impact de Montréal
MONTRÉAL : Bush, Duvall (75e Oduro), Cabrera, Fisher, Lovitz, Mallace (59e Bernier), Donadel, Salazar (59e Piatti), Dzemaili, Tabla, Mancosu

DALLAS : Seitz, Grana, Harris, Figueroa, Hollingshead, Barrios (88e Akindele), Ulloa, Gruezo, Lamah (83e Zimmerman), Colman (81e Cermeno), Urruti

ARBITRE : M. Sibiga

AVERTISSEMENTS : Mancosu, Figueroa, Grana, Ulloa

LES BUTS : 23e Salazar (1-0), 52e Colman (1-1), 62e Colman (1-2)


Deux buts de Colman ont permis à Dallas d’imposer sa supériorité 1-2 à Montréal qui, malgré certaines nettes améliorations par rapport à mercredi, a offert un jeu trop décousu pour revenir sur un adversaire de plus haut calibre qui aurait été en avance plus tôt s’il avait été moins maladroit.

Trois jours après avoir battu Philadelphie avec une pléthore d’absents, Mauro Biello et ses hommes avaient la même mission contre Dallas. Gagner, bien entendu. Mais également sans plusieurs joueurs importants, alors que l’on espérait pourtant quelques retours. Le seul qu’on eut fut celui de Donadel… compensant la blessure de Bernardello. Diminués, Ciman et Piatti étaient sur le banc. Tout comme Bernier, qui ressentait probablement encore les effets de son vol retour d’après-Gold Cup. Du coup, Cabrera commençait en défense centrale et Mallace était titularisé dans l’entrejeu. Quant à Salazar, il était une nouvelle fois préféré à Oduro.

En face, il manquait moins de monde, mais des joueurs de qualité : Hedges, avec qui la défense est quasiment imbattable, et Acosta, véritable régisseur de l’équipe depuis le début de saison et qui est devenu cette année une vedette de son équipe mais aussi de la MLS. Et on passera l’absence de Diaz, toujours pas réellement remis de la blessure encourue la saison dernière et qu’on ne pourra considérer comme étant dans les plans que quand il rejouera régulièrement.

Le début de rencontre fut relativement équilibré, ce qui était plutôt bon signe quand on se souvient d’entames de match plutôt désastreuses dans les rangs de l’Impact. Ce sont même les joueurs locaux qui se sont créé la première occasion : un centre en retrait de Duvall légèrement derrière Mancosu qui a quand même réussi à reprendre le ballon, sans arriver toutefois à forcer Seitz à effectuer un arrêt très difficile. La réplique est tombée quelques instants plus tard, lorsque Grana trouva Lamah complètement oublié, qui envoya une reprise en un temps puissante mais trop enlevée.

Peu avant le quart d’heure toutefois, Dallas prit un certain ascendant. Le match, entre deux équipes misant avant tout sur la mise en place de leur défense, se passait surtout dans le camp montréalais, et ne virait pas pour autant au duel tactique fermé. Au contraire, les occasions se sont multipliées de part et d’autre. Une des plus belles fut consécutive à une belle action de petites passes courtes, tout en technique, permettant au ballon de voyager sur toute la largeur du terrain avant d’arriver à Hollingshead dont le centre-tir était un rien trop croisé et devant Colman.

Si par moments, la défense de l’Impact en avait plein les pieds, les défenseurs se multipliaient pour empêcher la création d’occasions. Avec succès ! Fisher et Lovitz se sont notamment mis en valeur à quelques reprises, dans des conditions qui n’étaient pas toujours des plus simples.

Pendant que les uns résistaient, les autres, en face, tentaient de faire preuve d’opportunisme. Tabla remit en retrait un centre de Salazar mal jugé par l’arrière-garde visiteuse, servant Dzemaili, en déséquilibre, dont la reprise fila loin à côté après avoir été déviée. Deux minutes plus tard, il fallut un retour à toute vitesse de Figueroa pour empêcher Mancosu de se présenter seul face à Seitz.

Vint alors le moment de la polémique arbitrale du jour. Après un une-deux avec Lamah, Holligshead ne mesura pas ses élans offensifs et fila droit sur Bush avant de lui tirer dessus… le gardien ne put que repousser un ballon qui est arrivé à Colman. Ce dernier s’y est repris à deux fois pour tirer… et a cru avoir marqué quand Lovitz, dans le but, a dégagé le ballon. Ce dernier avait-il franchi la ligne ? Rien n’est sûr mais, en apparence, oui. Enfin, pas pour tout le monde, puisque ni le juge de touche ni l’arbitre ne validèrent le but.

Alors que les Texans semblaient toujours maugréer cette occasion envolée de prendre l’avance, le ballon était dans le camp d’en face où Mancosu s’était décalé sur la droite et fut bien lancé. Salazar, lui, a pris la place de l’Italien… avant de reprendre son centre, qu’il a prolongé de la tête au fond des filets (1-0).

Le reste de la mi-temps fut quasiment à sens unique, entre des visiteurs maladroits devant le but, et parfaitement gênés par une défense aussi appliquée qu’inspirée. Cela n’a pas empêché les occasions de se multiplier. Rentré dans le jeu pour échapper à Lovitz, Barrios nous a gratifiés d’un gros effort personnel avant de servir Urruti dans l’intervalle : l’Argentin a réussi à se retourner et à envoyer un tir, dévié en corner par Bush.

Se mettant déjà beaucoup en valeur, Fisher a pu étaler sa forme au grand jour. D’abord en dégageant juste devant Colman, face au but, sur un centre de Lamah. Ensuite en propulsant en corner un long ballon très bondissant difficile à maîtriser pour Barrios lancé en profondeur. Quelques minutes plus tard, Duvall dut jouer les pompiers de service en dégageant un ballon qui volait dans tous les sens dans le rectangle après un corner.

La volonté était présente à Dallas, mais pas l’exécution. Urruti tentait sa chance de loin, hors-cadre. Barrios envoyait un bon centre mais Colman était trop court – et la remise de Duvall dans les mains de Bush causa quelques frayeurs. Pas autant que sa sortie très hasardeuse loin de son domaine juste avant la pause, lors de laquelle il repoussa le ballon des poings vers Urruti incapable d’en profiter en tirant à côté.

La mi-temps était la bienvenue et, malgré son avance, l’Impact devait entamer la seconde période du bon pied. Ce fut presque avec un but ! Suite à un une-deux avec Salazar, Dzemaili envoya une belle frappe d’un angle fermé, qui frôla le dessus de la transversale.

C’est pourtant à Dallas que la reprise à réussi. Suite à un superbe une deux dans l’axe qui a complètement effacé une ligne, Lamah s’est retrouvé en position intéressante à l’entrée du rectangle. Il aurait pu tenter d’aller au but mais, voyait Urruti sur la gauche, le Belge a choisi le décalage, pour le moins excellent. Pendant ce temps, Colman plongeait au deuxième poteau où il était servi par l’Argentin avant de conclure (1-1).

Les visiteurs ne relâchaient pas leurs efforts. Chaque fois qu’un ballon pouvait permettre de tenter soit de presser soit de faire mal à la défense, ils n’hésitaient pas. Comme quand Colman, au coin du petit rectangle, ne ménagea pas ses efforts pour très bien protéger son ballon avec Fisher dans son dos, et conserver la menace présente. Jusqu’à ce que Ballou n’arrive et que l’attaquant ne chute… L’arbitre, guère loin de la phase, n’y vit rien de litigieux.

L’effort était aussi dans la quête d’espaces à la récupération du ballon. Lors des reconversions, les visiteurs jugeaient rapidement s’il valait mieux recommencer à construire ou aller vite vers le but. Alors évidemment quand il vit toute la défense de l’Impact remonter alors que Colman piquait un sprint en sens inverse sur la droite, Gruezo n’hésita pas à lancer son coéquipier qui contourna Bush, auteur d’une énième sortie approximative (on aurait dit qu’il tentait de réduire un angle de tir), avant d’aller planter son deuxième but de la soirée (1-2).

Bien entendu, à partir de là, Montréal est parti à la conquête de l’égalisation. Avec quelques situations chaudes devant le but adverse. Sur un contre (Dallas osant encore mettre du monde devant quand il en avait l’occasion), Mancosu fila sur la gauche mais Figueroa fut ensuite sur la trajectoire du centre-tir. L’envie était là, pour preuve une belle récupération de Duvall très haut sur le terrain, avant d’envoyer un centre qui passa devant tout le monde sauf Grana dont le dégagement en corner permit à toute son équipe de pousser un gros ouf de soulagement.

Mais ça ne dura pas. En fait, si, mais à moitié. La pression et l’envie ne baissèrent pas. L’exécution, elle, faisait défaut – notamment en raison aussi de la bonne mise en place défensive de Dallas. Il fallut un centre raté de Piatti pour obliger Seitz à effectuer un sauvetage, le ballon se dirigeant sous sa transversale.

Il n’y eut plus qu’une occasion réelle dans le cours du jeu. Alors qu’il y avait bien du monde dans le rectangle, Lovitz envoya une longue transversale au deuxième poteau dans les pieds de Tabla qui, malgré un contrôle moyen, parvint à se mettre en bonne position pour envoyer une frappe, qui a échoué au-dessus. Seitz a encore dû repousser un puissant coup franc de Dzemaili, mais les jeux étaient faits.

Les semaines actuelles sont de la plus haute importance pour rester dans la course à la ligne rouge. Des cinq premières rencontres après la trêve, quatre sont face à des concurrents on ne peut plus directs. Celle-ci était l’exception et, dans une certaine mesure, le seul droit à l’erreur. Un bon résultat aurait toutefois permis de conserver cette marge pour plus tard. Cette fois, elle est déjà dilapidée. Un 7/9 voire un 9/9 est désormais quasiment obligatoire pour ne pas réduire prématurément les espoirs à peau de chagrin.

Calendrier

Prochain match

Atlanta - Montréal
Dimanche 24 septembre, 17h00

Dernier match

Toronto - Montréal3-5
Mercredi 20 septembre, 19h30

► Calendrier complet

Classement MLS

JPts
  1. Toronto3062
  2. New York City2951
  3. Chicago2948
  4. Atlanta2846
  5. Vancouver2845
  6. Columbus3044
  7. Portland3044
  8. Seattle2944
  9. Kansas City2844
10. New York2842
11. MONTRÉAL2939
12. San José2939
13. Salt Lake3038
14. Houston2838
15. Dallas2838
16. New England2935
17. Orlando2935
18. Philadelphie2933
19. Minnesota2829
20. DC United2928
21. LA Galaxy2927
22. Colorado2826
► Classements complets

En direct du forum

1h03 - Politique! par flying_dutchman

23h00 - Toronto - Montréal : mercredi 20 septembre, 19h30 par fmfranck

20h31 - MLS - saison 2017 par Bxl Boy

18h51 - Atlanta - Montréal : dimanche 24 septembre, 17h00 par flying_dutchman

23/9 - Just Moved to Montreal. Interest in Impact / football games par perthsaint

22/9 - Déclaration de Joey Saputo (17 septembre 2017) par hsj

22/9 - Montréal - Toronto : l'homme de la saison par rocksig

► Aller sur le forum

Sur Twitter

Nouvelles de la MLS

Buteurs

 Piatti19 
 Jackson-Hamel10 
 Dzemaili
 Mancosu
 Salazar
 Tabla
 Donadel
 Duvall
 Bernier
 Fisher
 Oduro
 Oyongo Bitolo
 Choinière
► Toutes les stats

L'homme de la saison

Après 31 matches

1. Piatti
2. Bernier
3. Ciman
4. Bush
5. Duvall

► Détails

Quiz

En dix-huit saisons pré-MLS, de 1993 à 2011, combien de fois l’Impact avait la meilleure attaque à l'issue de la phase régulière ?

  • 5
  • 3
  • 1
► Testez vos connaissances

Jouez avec nous

► Rejoignez la ligue ImpactSoccer.com