Oduro s’en va, voilà Amarikwa

Publié le 8 août 2018

 quincyamarikwa.com
Il y aura donc eu de l’activité à Montréal en ce dernier jour de la période des transferts ! Et ce sous la forme d’un échange d’attaquants : Dominic Oduro a pris la direction de San José, Quincy Amarikwa effectuant le chemin inverse.

Arrivé à l’aube de la saison 2015, Oduro avait une réputation de joueur extrêmement rapide. Il a démontré, comme il l’avait déjà fait par le passé à Columbus, que ce n’était pas sa seule qualité, mais qu’il avait aussi besoin d’un contexte adéquat pour s’épanouir, ce qu’il n’avait entre autres pas rencontré à Toronto où son passage fut un échec.

Ses deux premières saisons à Montréal ont été un mélange de tout cela. D’abord utilisé pour son accélération par Frank Klopas qui l’avait fait venir, il a tantôt aidé en étant toujours à l’affût et en aidant Montréal à atteindre la finale de la Ligue des champions, tantôt péché par précipitation. En 2016, même relégué sur le banc par Mauro Biello, il a fait preuve d’une mentalité exemplaire et sa confiance a rejailli pour aider une équipe en plein doute. Regagnant sa place, il a eu un rôle crucial dans la phase finale de la saison lors de laquelle Montréal a atteint le carré d’as. Son entente avec Piatti et Mancosu faisait alors des ravages.

La machine s’est complètement enrayée l’an dernier, alors que la volonté du staff technique a été de changer le style de jeu d’une équipe qui a rapidement arrêté de tourner. L’environnement ne convenait plus à Oduro, qui a surtout étalé ses limites. Cette saison, il n’entrait carrément pas dans les plans de Rémi Garde, qui avait été clair avec lui dès son arrivée. Bilan : un seul but en un an et demi, après en avoir inscrit 17 les deux saisons précédentes, toutes compétitions confondues. Au total, Oduro aura disputé 111 rencontres sous le maillot montréalais.

Son remplaçant est donc Quincy Amarikwa, un attaquant de 30 ans qui nous vient de San José après avoir joué à Chicago, à Toronto et à Colorado. “Quincy est un attaquant dynamique avec beaucoup d’expérience en MLS. C’est un autre joueur d’expérience qui ajoutera de la profondeur à notre ligne d’attaque”, a dit le directeur technique Adam Braz. Ne nous voilons pas la face : il n’est pas le buteur tant convoité. Auteur de 24 réalisations en 190 apparitions, il semble davantage fait pour un rôle de soutien que pour celui de finisseur patenté. Reste que sans faire insulte à Dominic Kinnear, Frank Klopas, Kevin Payne ou Gary Smith, certains de ses entraîneurs précédents, il trouvera peut-être en Rémi Garde quelqu’un capable de tirer la quintessence de ses qualités. Sait-on jamais…

Pour commencer, il va falloir trouver le moyen qu’il les exprime régulièrement. En effet, par le passé, Amarikwa nous a montré ses capacités à être mobile pour perturber la défense adverse mais aussi à passer complètement inaperçu. Et ce, soit dans un même match, soit d’une semaine sur l’autre. Et il n’a pas des stats où les buts marqués rapportent les points qui compensent sa discrétion. En outre, depuis une blessure au genou qui l’a tenu à l’écart de l’automne 2016 à l’été 2017, il n’a pas eu tellement de temps de jeu.

Dans un bon jour, il est attiré vers l’avant et sait peser sur une défense (ce qui manque à l’Impact en ce moment) même quand celle-ci est très bas. Ni particulièrement bon ni mauvais dans les airs (où il est comparable à Mancosu), il préfère surgir au milieu de ses adversaires pour reprendre un centre que s’enfuir leur dos pour partir seul au but comme l’Italien. On notera aussi qu’il n’est pas du genre à abandonner tant qu’une occasion n’est pas complètement gâchée, et qu’il sait participer au jeu quand son équipe s’installe haut sur le terrain. Autre fait intéressant : 17 de ses 22 derniers buts en MLS ont été inscrits en déplacement.

C’est, évidemment, le visage qu’on aimerait en voir le plus souvent possible d’ici la fin de la saison. En espérant qu’Amarikwa en soit encore capable, vu que son dernier but remonte au 12 août 2016…

Calendrier

Prochain match

New England - Montréal
Dimanche 28 octobre, 16h30

Dernier match

Montréal - Toronto2-0
Dimanche 21 octobre, 15h00

► Calendrier complet

Classement MLS

JPts
  1. Atlanta3369
  2. New York3368
  3. Dallas3257
  4. Los Angeles FC3256
  5. Kansas City3256
  6. Seattle3253
  7. New York City3353
  8. Portland3251
  9. Philadelphie3350
10. DC United3350
11. Salt Lake3349
12. Columbus3348
13. MONTRÉAL3346
14. LA Galaxy3245
15. Vancouver3243
16. New England3338
17. Minnesota3236
18. Houston3235
19. Toronto3333
20. Chicago3331
21. Orlando3328
22. Colorado3227
23. San José3220
► Classements complets

En direct du forum

14h20 - Montréal - Toronto : l'homme de la saison par loupdogg

6h10 - MLS - saison 2018 par flying_dutchman

5h04 - "Hémorragie financière" pour l'IMFC par imfc132

23h55 - Montréal - Toronto : dimanche 21 octobre, 15h00 par Gabegeh

19/10 - Match à déterminer par Frankinho

18/10 - Montréal - Columbus : l'homme de la saison par Bxl Boy

18/10 - Selection canadienne par gold

► Aller sur le forum

Sur Twitter

Nouvelles de la MLS