Ciman échangé contre Edwards et Raitala !

Publié le 12 décembre 2017

 Impact de Montréal
L’aventure de Laurent Ciman à l’Impact de Montréal a pris fin de manière inattendue ce mardi à l’issue du… repêchage d’expansion, qui n’avait pas soulevé les foules jusque-là. L’international belge prend en effet la direction du Los Angeles FC, en échange de Jukka Raitala et Raheem Edwards.

Pour ceux qui ne connaissent pas le principe, le repêchage d’expansion est une séance de recrutement qui permet aux nouveaux clubs de choisir des joueurs directement chez leurs concurrents, sans autre forme de compensation - bien entendu, chaque équipe peut protéger certains joueurs. Et donc, le LAFC avait choisi un gardien remplaçant (Tyler Miller, Seattle), deux joueurs qui jouent à peu près la moitié du temps (Latif Blessing, attaquant de Kansas City, et Raheem Edwards, ailier de Toronto), un arrière gauche titulaire potentiel (Jukka Raitala, qui avait gagné sa place à Columbus mais n’a presque pas joué en phase finale) et quand même un gros coup avec un international costaricien (Marco Ureña, San José).

Oui mais voilà, ces dernières années, l’essence de cette séance de recrutement a changé. Le niveau de la MLS augmente et les nouveaux clubs décident de baser leur recrutement ailleurs. On l’a vu l’an dernier à Atlanta, et le fait qu’ils ne choisissent plus que 5 joueurs au lieu de 10 comme Montréal en son temps en est un autre signe. Fini donc d’aller chercher des Mapp et consorts, et de tenter de trouver des bons coups pour avoir déjà une bonne dose de titulaires.

L’air du temps, c’est l’utilisation du repêchage d’expansion par… les autres clubs, qui effectuent leur propre recrutement en étudiant la liste des joueurs que le nouveau club peut sélectionner, en appelant le nouveau club en question et en lui disant “Eh, nous on veut untel et untel, tu nous les échanges contre quoi ?” C’est d’ailleurs ce qu’Adam Braz a confirmé en déclarant, par voie de communiqué : “Nous avons évalué les joueurs disponibles lors du repêchage d'expansion et nous avons décidé de mettre la main sur deux joueurs qui aideront à améliorer les qualités globales de l'équipe.” Ce qu’il a confirmé en conférence téléphonique en disant : “Dès que la liste est sortie, nous avons regardé la liste des joueurs intéressants pour notre effectif. Après avoir discuté de diverses options avec le LAFC, c’est cet échange qui a été établi.” Ainsi, l’échange était déjà prévu avant le début de la séance.

Rémi Garde a, évidemment, aussi été appelé à expliquer cette décision. “Avant tout, c’est un choix sportif, a déclaré l’entraîneur. On m’a demandé de démarrer un nouveau cycle.” (Pour ceux qui doutaient qu’on était à l’an 1 de quelque chose.) Ainsi, il a parlé de rajeunissement, d’avenir, de nouvel élan et n’a pas souhaité détailler les raisons précises qui l’ont poussé à prendre cette décision, tout en disant qu’il ne voulait pas blâmer Ciman ou le tenir responsable des changements. Garde a aussi expliqué avoir basé sa décision tant sur des images que sur ce qu’il a entendu au sein de club de la part de gens qui y sont depuis longtemps.

Par ailleurs, Garde a également confirmé avoir plusieurs contacts, dont un ou deux en Ligue 1 française, pour remplacer Ciman, et a dit ne pas avoir parlé au joueur, puisque jusqu’à présent il n’a discuté qu’avec ceux qu’il a croisés au centre d’entraînement.

Dès que la rumeur est sortie, les réseaux sociaux ont explosé à Montréal tant le départ de Ciman était inconcevable pour les supporters. Aussi bien apprécié pour ses performances sur le terrain que pour ses qualités humaines, l’international belge avait répété son amour pour le club et pour le Québec. Reste qu’un départ avait été dans l’air après le passage de Ciman à La Tribune, populaire émission belge où il avait répondu “En MLS, à coup sûr” quand le présentateur lui avait demandé si ses projets étaient au Canada.

Sauf que voilà, le joueur n’était pas au courant de l’échange. D’ailleurs… il en a peut-être été le dernier informé ! “Il l’a appris 20 minutes après que ce soit sorti dans les médias, nous a déclaré Jean Russo, son agent. La seule chose que je peux reprocher au club, c’est de ne pas nous avoir prévenus avant, le temps de trouver une solution qui convienne à tout le monde. Alors que là, il est envoyé à l’autre coin des États-Unis pendant que sa femme reste à Montréal aves ses enfants.”

Et dans le cas de Ciman, sa situation sportive ne sera pas seule au centre des conversations de comptoir. En effet, tout le monde à Montréal connaît sa situation familiale, et le fait qu’il se soit installé au Québec d’abord et avant tout pour sa fille, car les soins prodigués pour son autisme y sont bien plus adaptés qu’ailleurs. Si Nina va de mieux en mieux, les séparations familiales sont de plus en plus difficiles, avait expliqué le joueur à différents médias belges ces derniers temps : à tel point que c’est la raison qui l’a poussé à officialiser sa retraite internationale pour après la prochaine Coupe du monde. On comprend à quel point l’idée d’un déménagement à Los Angeles doit en ce moment être déchirante dans la famille Ciman.

Mais comme dit auparavant, si Ciman est apprécié des supporters à Montréal, c’est bien entendu aussi en raison de ce qu’il a montré sous le maillot des bleu, blanc, noir. Seul joueur à vocation défensive du club à avoir reçu une ovation debout en plein match, il a fait honneur à sa réputation de mouiller son maillot. Toujours engagé, il s’est rapidement fait remarquer, a été élu Défenseur de l’année et Joueur francophone de la saison en MLS dès sa première campagne dans le championnat. Si la suite ne fut pas toujours aussi convaincante, dans les travées du stade Saputo, il était toujours considéré comme une plus-value, un des remparts de l’équipe. Et bien du monde s’attendait à ce qu’il fasse partie des bases pour la saison prochaine.

Il n’en sera donc rien. En revanche, il faudra s’habituer à deux nouveaux visages, ceux de Jukka Raitala et Raheem Edwards. Qui sont impliqués bien malgré eux dans cet échange ô combien décevant pour de nombreux supporters. Il ne faut évidemment pas leur en tenir rigueur ! Et s’ils n’ont pas l’aura ni l’expérience de Ciman - logique, c’est un échange deux contre un - ça ne veut pas dire qu’ils ne vont rien apporter, loin de là !

Raitala est un arrière gauche qui vient de Columbus. International finlandais de 29 ans, il n’est pas dénué d’expérience, avec des passages par Osasuna et Heerenveen et surtout beaucoup de clubs scandinaves de pays différents. Arrivé en Ohio début 2017, il était en concurrence avec Waylon Francis, dont il a rapidement pris la place car son jeu est plus équilibré et, surtout, solide défensivement. Moins porté vers l’avant (davantage un Toia qu’un Oyongo, pour caricaturer), il convenait quand même bien au style de possession prôné par Gregg Berhalter. Néanmoins, il n’était plus titulaire lors de la phase finale de la saison.

Edwards est un jeune international canadien qui vient de Toronto, où il n’était clairement pas titulaire… notamment en raison du niveau des joueurs du onze de base des nouveaux champions de MLS. Il a quand même été sur le terrain au coup d’envoi à quelques reprises, et a répondu aux attentes, tout comme les nombreuses fois où il est monté au jeu. Cet ailier a également une marge de progression très intéressante. Pourra-t-il s’imposer tout de suite au stade Saputo ? Si ce n’est pas le cas, son avenir est plus prometteur que celui, par exemple, d’un Kyle Bekker. Edwards a déjà de bons souvenirs à Montréal, puisque c’est ici qu’il a effectué ses débuts internationaux, contre Curaçao. Puissent d’autres belles pages de sa carrière s’y écrire encore !

Calendrier

Prochain match

Las Vegas - Montréal
Samedi 10 février, 23h00

Dernier match

Montréal - New England2-3
Dimanche 22 octobre, 16h00

► Calendrier complet

Classement MLS

JPts
  1. Toronto3469
  2. New York City3457
  3. Chicago3455
  4. Atlanta3455
  5. Columbus3454
  6. Portland3453
  7. Seattle3453
  8. Vancouver3452
  9. New York3450
10. Houston3450
11. Kansas City3449
12. San José3446
13. Dallas3446
14. New England3445
15. Salt Lake3445
16. Philadelphie3442
17. MONTRÉAL3439
18. Orlando3439
19. Minnesota3436
20. Colorado3433
21. DC United3432
22. LA Galaxy3432
► Classements complets

En direct du forum

5h58 - Rémi Garde, nouvel entraineur pour 2018 par deba2012

3h40 - Ailleurs en MLS - transferts hiver 2018 par Frankinho

2h12 - Transferts 2018 : besoins, rumeurs, arrivées et départs par Taliah

22h27 - Ligue canadienne: objectif 2019 par penz

20h36 - Superdraft 2018 par Taliah

19h20 - Liste des anciens de l'Impact par Campoozmstnz

17/1 - Prix des billets individuels 2018 par Sabre

16/1 - Championnat canadien 2018 par Pouchkine

13/1 - E viva Mexico par jacarc

13/1 - Jean-Yves Ballou Tabla par flying_dutchman

► Aller sur le forum

Sur Twitter

Nouvelles de la MLS

Buteurs 2017

 Piatti19 
 Jackson-Hamel10 
 Dzemaili
 Mancosu
 Salazar
 Tabla
 Donadel
 Bernier
 Duvall
 Fisher
 Oduro
 Oyongo Bitolo
 Choinière
► Toutes les stats

Transferts

ARRIVÉES

Pantemis (Sans club), Diop (LA Galaxy), Beaulieu (University of New Mexico), Raitala (Columbus), Petrasso (QPR), Meilleur-Giguère (Ottawa), Edwards (Toronto)

DÉPARTS

Camara (Fin de carrière), Bernier (Fin de carrière), Lefèvre (?), Romero (Fin de contrat), Kronberg (Fin de contrat), Ciman (Los Angeles FC), Oyongo Bitolo (Montpellier), Bernardello (Fin de contrat), Boldor (?), Francis (Fin de contrat), Dzemaili (Bologne)

► Détails

Quiz

Quel est le point commun entre les saisons 1995 et 2005, lors desquelles l'Impact défendait son titre de champion ?

  • Il n'a pas confirmé son rang et a chaque fois disputé un piètre championnat
  • Il a bouclé la phase régulière en tête du classement général mais n'est ensuite pas parvenu à atteindre la finale
  • Il s'est fait prendre ses meilleurs joueurs par des équipes riches durant l'entre-saison
► Testez vos connaissances

Jouez avec nous

► Rejoignez la ligue ImpactSoccer.com